Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Giugiaro célèbre ses 50 ans de design automobile avec la Ferrari GG50

Giugiaro célèbre ses 50 ans de design automobile avec la Ferrari GG50

Giorgetto Giugiaro crée son propre cadeau de retraite Par ,

Giorgetto Giugiaro crée son propre cadeau de retraite

Après avoir offert 50 années de service à son employeur, une personne est normalement récompensée par une montre en or et une retraite bien
Giugiaro et son équipe d'ItalDesign ont décidé de concocter un véhicule spécial pour souligner sa carrière. (Photo: Ferrari North America)
méritée. Mais qu'advient-il si vous êtes un designer internationalement reconnu qui travaille pour un prestigieux carrossier? Réponse: vous créez vous-même votre propre version inédite de Ferrari.

C'est du moins ce qu'a fait Giorgetto Giugiaro. Ce dernier, qui est un des grands noms chez une des grandes firmes, ItalDesign, a travaillé depuis 50 ans à concevoir certains des designs les plus sensationnels qui existent dans le monde de l'automobile. Si ItalDesign possède sur sa feuille de route des supervoitures remarquables comme la BMW M1, la Maserati Merak et la Lotus Esprit, la spécialité de Giugiaro est aux modèles d'usage quotidien, lui qui a dessiné la Volkswagen Rabbit (Golf Mk. I) ainsi que plusieurs Alfa Romeo, Fiat et même Daewoo. Après tant de réussites, Giugiaro et son équipe d'ItalDesign ont décidé de concocter un véhicule spécial pour souligner sa carrière. Pour ce faire, quoi de mieux qu'une petite Ferrari GG50 (d'après ses initiales et son nombre d'années de service)?

Alors que l'industrie des voitures spécialisées a été réduite à une poignée de grandes maisons de design, qui créent des prototypes et des
Gardant intacte la structure mécanique de la 612, ItalDesign s'est attaquée à l'extérieur. (Photo: Ferrari North America)
véhicules de pré-production pour les constructeurs de masse, la GG50 nous ramène à une époque où n'importe qui ayant assez d'influence, de renommée ou d'argent pouvait passer une commande spéciale pour un modèle personnalisé. Ironiquement, bien que la voiture porte le titre de Ferrari, son développement a très peu été influencé par la marque à l'étalon noir. ItalDesign n'a retenu que l'idée du président du Groupe Fiat, Luca di Montezemolo, qui avait suggéré d'utiliser la 612 Scaglietti à moteur V12 comme canevas de départ.

Gardant intacte la structure mécanique de la 612, ItalDesign s'est d'abord attaquée à l'extérieur. Le design de Giugiaro exigeait un remodelage des extrémités: le nez a été raccourci de 20 mm, tandis que le derrière tronqué a perdu 80 mm, fusionnant davantage la lunette arrière et le coffre. Comparée à la 612 de 4900 mm, la GG50 ne mesure finalement que 4810 mm.
 
En analysant la GG50 de côté, il est très évident qu'un travail minutieux a été effectué pour distinguer la voiture de tout ce que fait Ferrari. (Photo: Ferrari North America)
Après avoir retiré une part considérable des porte-à-faux avant et arrière, Giugiaro a complètement retravaillé le profil afin de maintenir les proportions équilibrées de la voiture. Le nouveau museau arbore la grande calandre moqueuse de la 612, mais là s'arrêtent les similitudes. Des phares au xénon ultra minces remplacent les originaux plus verticaux, tandis qu'un capot bombé et des ailes fuyantes conduisent les yeux vers l'arrière. Deux prises d'air massives de part et d'autre de la calandre fournissent la ventilation nécessaire pour refroidir les freins avant.

En analysant la GG50 de côté, il est très évident qu'un travail minutieux a été effectué pour distinguer la voiture de tout ce que fait Ferrari. Les bouches sur les ailes et les portes de la 612 ont été remplacées non pas par de petites sorties d'air comme sur la 575M mais plutôt par une longue fente qui épouse les flancs. Les vitres latérales, plus petites, se retrouvent sous une ligne de toit profilée et au-dessus d'une paire de hanches rondes et musclées.