Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GP de Valcourt: Autre bris mécanique crève-coeur pour Jacques Villeneuve (+photos)

GP de Valcourt: Autre bris mécanique crève-coeur pour Jacques Villeneuve (+photos)

Par ,

D'après le communiqué de presse
Oncle Jacques Villeneuve a fait vibrer ses fans avec des départs fulgurants, Tim Tremblay a été agressif, Dave Asselin s'est à nouveau glisser en finale Pro, mais ce sont les visiteurs américains qui se sont illustrés aujourd'hui au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt.

Les coureurs professionnels du championnat Amsoil ISOC de snocross disputaient en ce dimanche leur finale Open, une des deux plus importantes épreuves au programme du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt. La ronde qualificative disputée en matinée a vu le Québécois Dave Asselin passer directement à la finale grâce à sa 2e place dans la 1re vague, derrière l'Américain Eckstrom.

Dans cette 1re course, Dave Allard est sorti de piste alors qu'il occupait la 3e place. La seconde vague a vu l'Américain Robbie Malinowski (Ski-Doo) en grande forme devancer l'Ontarien Lee Butler alors que le Vermontois TJ Gulla (Polaris) a profité de l'abandon de Ryan Simons (Arctic Cat), vainqueur samedi pour remporter sa vague. Dans cette course, le jeune Ontarien Mike Van Dolder (Ski-Doo), vainqueur vendredi, a perdu le contrôle de son bolide et s'est blessé à l'épaule. Les Pros disputaient ensuite en début d'après-midi leurs rondes de repêchage ou Ryan Simons a remporté une victoire facile, tout comme Brett Turcotte.

Pour cette dernière journée du Grand Prix, le programme de la classe Pro Champ comprenait trois rondes éliminatoires. L'Ontarien Richard Scroggs a facilement remporté la première course de la journée devant le Drummonvillois Jason Lavallée. La deuxième course a vu l'Américain Malcolm Chartier devancer l'étonnant Travis MacDonald, 15 ans, de Winnipeg et un Jacques Villeneuve, quelque peu largué.

Dans la dernière vague, un temps premier, Brian Bewcyk de Winnipeg a abandonné, ouvrant la porte à une victoire de Dustin Wahl. Ce même Wahl, en bagarre avec Villeneuve dans sa vague de 2e ronde est sorti de piste. Richard Scroggs a finalement remporté la course devant le vétéran québécois. Malcolm Chartier et Brian Bewcyk ont aussi remporté des victoires.

Bewcyk a amorcé la 3e ronde avec une victoire devant son concitoyen de Winnipeg, le jeune MacDonald, avant que Nicholas Van Strydonk devance Felipe Roy-Lalonde dans la seconde vague. Visiblement peu secoué par sa sortie de piste lors de la ronde précédente, Dustin est venu complété la dernière ronde devant Jason Lavallée et Villeneuve, en manque de puissance.

Tim Tremblay et les coureurs de snocross semi-pro de l'ISOC devaient quant à eux se présenter en piste pour leur épreuve Super Stock. Le Québécois a superbement entrepris sa journée de travail avec une victoire après un dépassement à mi-course. Christian Salemark (Arctic Cat), Dan Ebert (Arctic Cat) et Corey Davis (Arctic Cat) ont été les autres vainqueurs. En ronde de repêchage, Darren Mees (Ski-Doo), Corey Watkinson (Arctic Cat) et Paul Bauerly (Ski-Doo) ont obtenu des victoires. Une dernière place en finale pouvait être méritée avec une 1re place dans la finale consolation, celle-ci remportée par Matt Pichner (Arctic Cat).

On avait gardé pour la conclusion du week-end d'activités, les trois grandes finales. Sur le coup des 14 heures, le départ de la finale Semi-Pro Super Stock était donné. Dans la ligne droite suivant le premier virage, l'Américain Mike Bauer a été victime d'une violente chute, ce qui a entraîné un arrêt de la course. L'infortuné coureur a dû abandonner. Au même moment, Tim Tremblay était aussi victime d'une chute.

À la reprise, le Québécois était au milieu du peloton lorsqu'il a été à nouveau victime d'une chute qui l'a relégué à la dernière place. Dan Ebert, Cory David et Christian Salemark, trois coureurs Arctic Cat qui s'étaient installés en tête de peloton n'ont eu qu'à gérer leur course vers le podium. Tremblay est tout de même remonté en 8e place. '' Je suis particulièrement impressionné par le public de Valcourt. C'est la seconde année que je gagne ici (semi pro open en 2008) et ce qui me frappe une fois de plus, c'est à quel point les gens aiment ce sport'', a déclaré un Ebert fort heureux de sa victoire.

La finale Pro Champ sur l'anneau de glace a nécessité trois départs. Avant que le premier tour eut été complété, le champion du monde Brian Bewcyk a été victime d'un bris de chenille et nécessité le déploiement du drapeau rouge, À la reprise, dans le virage numéro 3, Jason Lavallée sortait de piste. Nouveau drapeau rouge. Dommage pour Jacques Villeneuve qui avait connu chaque fois un départ-canon.

Au départ définitif, Dustin Wahl s'est lancé en tête et n'a jamais été inquiété par la suite. Campé second loin derrière l'Américain, Villeneuve a été trahi par sa mécanique dans le dernier virage du dernier tour et a dû se contenter de la 8e place. '' Même si Jacques avait connu deux départs rapides, je l'aurais rejoint. En raison de mon poids (220 lb), je dois me fier à la qualité de ma motoneige, surtout dans les virages, pour généralement revenir de l'arrière'', a déclaré celui qui l'avait aussi emporté l'an passé.

Le rideau est tombé sur la 27e édition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt avec la finale Pro Open en snocross. Le pilote d'écurie Ski-Doo Robbie Malinowski a connu un départ fulgurant qui l'a propulsé en tête, mais Brett Bender (Polaris), campé en embuscade derrière n'a jamais cessé de l'attaquer pour finalement prendre la tête au 15e tour. Malinowski a ensuite résisté aux attaques de T.J. Gulla pour compléter en 2e place. ''Mon moteur s'est mis à avoir des ratés vers la mi-parcours, j'ai même eu peur de ne pas terminer '', a expliqué un Malinowski quelque peu déçu. Dave Asselin (Ski-Doo) de la Doré, seul autre Québécois en finale s'est offert une honorable 9e place.
photo:Philippe Champoux - Auto123.com
Gallerie de l'article