Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GP3R: L.-P. Dumoulin gagne une course folle en NASCAR Canadian Tire

GP3R: L.-P. Dumoulin gagne une course folle en NASCAR Canadian Tire

Par ,

L.-P. Dumoulin a remporté dimanche la victoire lors de la 7e épreuve de la saison 2014 de la série NASCAR Canadian Tire présentée dans le cadre du Grand Prix de Trois-Rivières.

Une course complètement folle !

La course, intitulée le 50 Tours JuliaWine.com, a commencé sous un soleil radieux et une température chaude.

Sur la grille de départ, on retrouvait l’étonnant Marc-Antoine Camirand (Chevrolet No. 88) en pôle, lui qui n’est pas un pilote régulier de cette série. Meneur au championnat, Louis-Philippe Dumoulin (Dodge No. 47), héros local, partait à ses côtés.

Gp3R  2014
Louis-Philippe Dumoulin (Photo: Philippe Champoux)

Puis, suivaient dans l’ordre Andrew Ranger (Dodge No. 27), Kerry Micks (Ford No. 02), J.R. Fitzpatrick (Chevrolet No. 84) et Alex Labbé (Dodge No. 36).

Au vert, Andrew Ranger s’envole en tête, mais il est immédiatement pénalisé pour avoir volé le départ.

L.P. Dumoulin se retrouve donc en tête devant Kerry Micks et Camirand. Au 5e tour, Micks passe en tête alors que Jacques Villeneuve occupe le 4e rang.

Au 6e passage, Vaughn Gittin Jr effectue un tête-à-queue, ce qui cause une première neutralisation. Ranger occupe le 11e rang.

La course repart au 10e passage. Micks reprend la tête tandis qu’Alexandre Tagliani s’accroche avec Élie Arsenau à la Porte Duplessis. Quelques moments plus tard, Villenuve part en tête-à-queue devant Camirand, et chute à la 15e place.

Gp3R  2014
Andrew Ranger (Photo: Philippe Champoux)

Au 13e passage, Camirand passe tout droit au bout du boulevard Du Carmel, ce qui cause une seconde neutralisation.

L’action recommence au 17e tour avec Micks devant L.P. Dumoulin et Xavier Coupal (Dodge No. 72).

Au 21e tour, L.P. Dumoulin et Coupal doublent Micks et se glissent en avant. Au 22e tour, Alex Guénette (Dodge No. 39) est poussé par Micks, rate son freinage et percute l’arrière de la voiture de Coupal. Les deux repartent. Ranger est remonté en 4e place.

À la mi-course, Arsenau dérape à nouveau, ce qui nécessite une autre neutralisation. L’ordre est L.P. Dumoulin, Micks, Ranger, Jean-François Dumoulin (Dodge No. 04) et Scott Steckly.

Sous le jaune, Anthony Simone, en panne de freins, percute violemment l’arrière du bolide No. 77 de Jocelyn Fecteau, ce qui prolonge la neutralisation.

Gp3R  2014
Kerry Micks (Photo: Philippe Champoux)

Le vert est agité au 35e tour. Deux boucles plus tard, Ranger double Micks pour la deuxième place. Mais Gary Klutt dérape au virage 1, ce qui provoque… une autre neutralisation.

Vert au 43e tour. Et ce qui devait arriver, arriva. Au premier virage, un autre accrochage implique les bolides de Benoit Theetge, Luc Lesage et Hugo Vannini. Jaune une autre fois.

Vert au 47e passage. Eh oui… Scott Steckly, « aidé » par Villeneuve, dérape entre les virages 1 et 2, ce qui cause la sortie de la voiture de tête. Toutefois, Villeneuve écope d’une pénalité dans les puits, et dégringole au classement.

Vert au 51e tour. Alors que Dumoulin et Ranger se battent pour la victoire, un terrible carambolage survient à l’arrière. Plusieurs voitures se bousculent à la sortie du virage Du Carmel. Celle de Coupal se trouve coincée contre celle de Camirand. Les roues le touchent et la Dodge de Coupal effectue une série d’horribles tonneaux tout en se désagrégeant.

La course est arrêtée au drapeau rouge et les secours interviennent immédiatement pour porter soin à Coupal. Ce dernier semble être sévèrement sonné, mais heureusement indemne. Il est évacué à l’hôpital pour y subir des examens de routine.

Après une bonne vingtaine de minutes, les officiels décident d’arrêter la course. L.-P. Dumoulin est donc déclaré vainqueur devant Andrew Ranger, Kerry Micks, Jean-François Dumoulin et J.R. Fitzpatrick.

Ouf !!