Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hybride rechargeable : Ford poursuit ses recherches

Hybride rechargeable : Ford poursuit ses recherches

Par ,

Le partenariat signé entre Ford et Hydro-Québec, et rendu public il y a quelques jours, n’est qu’un pas fait par le constructeur américain dans la réalisation de véhicules hybrides rechargeables, ou même de véhicules électriques.

Le Ford Escape hybride rechargeable servira à la fois aux besoins corporatifs et aux employés afin de tester les capacités en usage normal.

En fait, la compagnie a déjà confirmé son intention de poursuivre sur cette voie et de commercialiser, dès l’été prochain, la version électrique de son petit camion commercial le Transit Connect. Les consommateurs eux, auront droit à une Focus tout électrique, quelque part durant l’année 2011.

Mais d’ici ce temps, bon nombre de travaux sont encore nécessaires pour mieux connaître le comportement des voitures, et leur réaction dans différents environnements. Mieux encore, on souhaite aussi connaître l’impact de l’arrivée de nombreux véhicules hybrides rechargeables sur les réseaux de distribution. C’est dans cet esprit que Hydro-Québec et huit autres sociétés de services publics ont été mises à profit dans la cueillette de données dans le cadre d’un projet de recherche de 3 ans, qui réunit aussi l'Electric Power Research Institute (EPRI) américain.

«Tout ce projet est axé vers le développement de nos hybrides rechargeables, c'est-à-dire trouver les bonnes méthodes de communication et de transfert entre la voiture et les services publics. Nous étudions aussi l’usage qu’en font les consommateurs, ce qu’ils en pensent, faire de l’éducation et trouver le modèle d’affaires qui rendra la chose possible pour tous les partenaires», a souligné Nancy Gioia, responsable du développement des véhicules hybrides chez Ford, en entrevue avec Auto123.com.

«À la fin de ce projet de 3 ans, nous aurons défini des standards, des protocoles de communication ainsi que les différences dans l’usage entre Montréal et la Californie par exemple, notamment en matière de température et d’environnements différents. Et finalement, comment tout cela fonctionne car nous devons rendre ces véhicules accessibles et abordables pour les consommateurs.»

Nancy Gioia, responsable du développement des véhicules hybrides chez Ford.