Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les préoccupations des parents canadiens relatives à la conduite automobile

Lorsqu’on est parent, prendre le volant de son véhicule avec sa progéniture installé à l’arrière peut représenter un stress additionnel. Pour 20 % d’entre eux, conduire avec son enfant à bord représente une sérieuse source de stress. Aussi, de nombreux parents sont préoccupés par la quantité phénoménale de distractions qui peuvent survenir lorsqu’ils sont au volant avec leurs enfants à bord.

Pour en avoir le cœur net, le constructeur coréen Hyundai a réalisé une étude en collaboration avec la firme Ipsos afin de savoir quelles étaient les réelles préoccupations des conducteurs canadiens. Des parents à travers le Canada ont été sondés, et Hyundai a même parlé avec la vedette de la télévision Scott McGillivray.

"En tant que père de deux jeunes filles, je comprends bien le stress que vivent les parents sur la question de sécurité, et c'est clair que ce stress est multiplié aussitôt que l'on grimpe à bord d'une voiture. J'ai besoin d'une voiture qui peut garder ma famille en sécurité..."

- Scott McGillivray, vedette de la télévision

Les résultats de l’étude, sans être surprenants, demeurent fort intéressants.

Photo : Hyundai

Les enfants, ça change tout
La première chose qui saute aux yeux, c’est de constater à quel point les parents sont plus inquiets, dans une proportion de 84 %, de la sécurité sur les routes le jour où ils deviennent parents. À tel point que pour une majorité, les caractéristiques de sécurité qu’offrent les véhicules sont devenues des facteurs décisionnels lors de l’achat d’un nouveau produit.

Autre inquiétude : les distractions au volant des autres conducteurs. Là, 80 % des gens sondés se sentent interpellés. Parmi les autres circonstances qui génèrent de l’inquiétude, on compte la conduite sur autoroute (41 %), la circulation sur des voies comprenant des pistes cyclables (37 %) et les stationnements autour des écoles (35 %).

Photo : Hyundai

Lorsque des enfants sont à bord, c’est le simple risque d’accidents ou de collision qui rend plus nerveux 54 % des parents. C’est suivi par la distraction et la mauvaise conduite des autres usagers de la route.

Ironiquement, seulement 12 % des parents sont inquiétés par leur propre distraction derrière le volant. Pourtant, la moitié d’entre eux avoue utiliser leur cellulaire au volant. La proportion grimpe à 61 % lorsqu’on leur demande s’ils utilisent leur appareil une fois immobilisé à un feu rouge.

Autrement dit, les inquiétudes sont bien présentes, mais on note que certains auraient avantage à s’intéresser à leur propre comportement pour rendre les routes plus sécuritaires.

En terminant, statistique plus amusante, 45 % des parents sont inquiets de voir leur enfant ouvrir une portière alors que le véhicule est en mouvement.

Et vous, qu’est-ce qui vous préoccupe lorsque vous êtes derrière le volant avec votre famille ?