Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

IBM : Montréal, grande métropole où la navette maison/travail est la moins douloureuse

IBM : Montréal, grande métropole où la navette maison/travail est la moins douloureuse

Par ,

IBM a révélé les résultats de son étude « Commuter Pain Index » dans laquelle elle classe les conséquences émotionnelles et économiques des bouchons de circulation dans 20 grandes villes internationales. Selon leurs résultats, la navette maison/travail à Montréal est la moins éprouvante, tandis que Toronto fait bonne figure, se positionnant avantageusement.

Mexico City a été de loin le pire endroit, suivi de Shenzen, Beijing, Nairobi, Johannesburg, Bangalore qui complètent ce top 5 peu enviable.

Globalement, environ 42% des répondants ont rapporté une augmentation du stress et 35% ont avoué avoir été plus en colère, tandis que les problèmes respiratoires dus à la congestion routière ont été les plus répandus en Chine et en Inde.

Photo: IBM

Lorsqu’interrogés sur les plus longs laps de temps dans lesquels ils ont été coincés dans la circulation au cours des trois dernières années, les conducteurs de Mexico City, Moscou, Pékin, Shenzhen et Nairobi ont avoué avoir dû endurer des délais d'environ deux heures.

Malgré tout, il y a quand même du positif. Les répondants de quatorze des quinze villes faisant partie de l'étude en 2010 et en 2011 ont avoué que la circulation s'est « un peu » ou « substantiellement améliorée ». À Toronto, 23% des gens ont constaté du progrès à ce chapitre en 2011, contre seulement 8% en 2010.

Malheureusement, les habitants de la ville reine n'ont pas pour autant été plus détendus derrière le volant. L'enquête d'IBM a révélé que 40% des Torontois ont avoué que les bouchons de circulation ont augmenté leur niveau de stress, une augmentation marquée comparativement au 14% de 2010.

Soulignons également que la définition d'embouteillages varie d'une région à l'autre. Les habitants de Stockholm, Singapour, Madrid et Buenos Aires disent avoir passé moins de 30 minutes ou moins dans la circulation dense.