Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

IndyCar: James Hinchcliffe satisfait de son expérience en IndyCar

IndyCar: James Hinchcliffe satisfait de son expérience en IndyCar

Par ,

Le Torontois James Hinchcliffe vient tout juste de compléter deux jours d’essais sur le circuit routier de Sebring suite à l’invitation que lui avait faite l’écurie Newman-Haas Racing et l’expérience semble l’avoir ravi.

Présent également à cette séance, le vétéran Oriol Servia et « Hinch » ont dû composer avec des conditions météorologiques difficiles, notamment le vent et le froid, ce qui ne les a pas empêchés de compléter leur programme d’essais respectif.

D’emblée, le Canadien de 24 ans a été impressionné par la puissance de la voiture IndyCar en comparaison avec ce qu’il a connu en Indy Lights.

James Hinchcliffe à bord de la Dallara de Newman/Haas Racing à Sebring. (Photo: Newman/Haas Racing)

« La chose la plus impressionnante dès les premiers tours est la puissance du moteur, » déclare Hinchcliffe.

« Le surplus de puissance par rapport à ma voiture en Indy Lights est remarquable et commande le respect. La première fois que j’ai appuyé à fond sur l’accélérateur, disons que ce fut un réveil brutal ! » de dire « Hinch ».

Interrogé à savoir si la présence du vétéran Oriol Servia l’avait intimidé, le jeune Canadien affirme qu’au contraire, son aide fut des plus précieuses durant ces deux journées.

“Ce fut très bien pour moi, car il (Servia) possède tellement d’expérience qu’il a été une source de conseils inestimables, notamment lors de la première journée. Dès la seconde journée, je voyais que mon niveau de conduite se rapprochait avantageusement du sien à un point où l’équipe a pu comparer nos sensations lors de changements de réglages, » de dire Hinchcliffe.

(Photo: indycar.com)

Même si cette invitation est un pas positif pour la carrière de Hinchcliffe, cela ne signifie pas pour autant qu’il possède un poste garanti pour la saison prochaine.

“Évidemment, après avoir testé pour NHR, ce serait difficile à avaler de ne pas être sur la grille de départ la saison prochaine. Ceci étant dit, il y a encore loin de la coupe aux lèvres et il reste beaucoup de travail à faire et d’ententes à conclure avant de confirmer quoi que ce soit, » de conclure James Hinchcliffe.

Malgré le froid glacial et le vent fort, Hinchcliffe a complété 147 tours du circuit de Sebring et a enregistré un meilleur chrono de 52,8 secondes.

Oriol Servia a, quant à lui, bouclé 136 tours et obtenu un meilleur temps de 53,0 secondes.