Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ken Block et la Fiesta 2011 bientôt en vedette dans Gymkhana 3

Ken Block et la Fiesta 2011 bientôt en vedette dans Gymkhana 3

Par ,

Tel que rapporté par Ford

San Francisco – À l’automne 2008, Ken Block a lancé une vidéo amusante qui a fait sensation sur le Web. Gymkhana est vite devenu un événement et un terme étroitement associés à Block. Vue par plus de 30 millions d’Internautes sur YouTube, la vidéo l’a aidé à devenir l’une des plus grandes étoiles mondiales du sport motorisé.

Photo: Ford

Pour ce pilote de l’équipe Monster World Rally Team, le fait de pousser les limites de sa voiture en négociant une série de cônes, de slaloms, de virages à 180 et à 360 degrés ainsi que toutes sortes d’autres d’obstacles constitue le vrai sens du mot «plaisir». Pour cette raison, Block a choisi la Ford Fiesta 2011 en vue du très attendu Gymkhana THREE.

«Gymkhana m’amuse au plus haut point, révèle Ken Block. On prend le meilleur des courses de rallye et on enlève un peu le stress de la compétition, ce qui permet de me lancer à fond et de jouer avec un bolide incroyable. J’ai très hâte d’amorcer le tournage au volant de la Ford Fiesta Gymkhana THREE. Je ne l’ai testée qu’une journée en Angleterre, mais elle s’avère extrêmement plaisante à conduire. Superbes puissance et contrôle!»

La Fiesta en question s’habille de la même manière que sa Fiesta chez Monster World Rally Team (Rally America) et sa Focus RS du Championnat du monde de rallye. Cependant, l’illusion de peinture dégoulinante est plus prononcée que sur le bolide de rallye.

La poignée en fibre de carbone du levier de frein hydraulique a été remplacée par une pièce de métal faite sur mesure et arborant à la fois l’emblème de crâne «Huck Gee» de Block et son numéro 43. Ce dernier se retrouve également à l’extérieur mais, cette fois-ci, sur les vitres latérales arrière au lieu des portes.

Fabriquée par Olsbergs Motorsport Evolution (MSE), la Ford Fiesta Gymkhana THREE de 2425 livres renferme un moteur développé sur mesure par Olsbergs afin de pouvoir produire jusqu’à 850 chevaux. Toutefois, la puissance a été limitée à 650 chevaux, question d’offrir à Block la courbe de couple dont il a besoin pour bien maîtriser la voiture. Celle-ci exploite par ailleurs une transmission séquentielle Olsbergs MSE Maktrak à six rapports avec palettes en magnésium au volant. Elle peut générer 660 livres-pied de couple à 4000 tours/minute et nécessite à peine deux secondes pour passer de 0 à 60 mi/h (96 km/h).

Photo: Ford