Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

KONI ST: Burrows et Hopwood gagnent; Camirand 27e après contact

KONI ST: Burrows et Hopwood gagnent; Camirand 27e après contact

Par ,

D'après un communiqué de Michael Harker; Grand-Am

Adam Burrows et Trevor Hopwood se sont partagés les efforts samedi au Grand-Prix de Trois-Rivières et ceux-ci ont payés puisque les deux hommes remportent leur seconde victoire de la saison en KONI Challenge ST (Street Tuner).

Burrows, normalement le pilote partant du duo, a mené les 34 derniers tours de l'épreuve qui en comptait 75. Pour se faire, il a dû jouer d'audace dans les puits en plus de devoir contenir les assauts de Pierre Kleinibing dans les derniers tours. À l'arrivée, 2.755 secondes séparaient les voitures.

Il s'agit d'une seconde victoire en trois courses pour le duo de pilotes. Cette victoire leur donne par ailleurs le moral puisqu'ils avaient terminé dans les derniers au cours de la dernière course au Iowa Speedway.

La seule période de neutralisation de la course à eux lieue des tours 64 à 66 dû à des débris dans le virage 1. Elle a permis une relance excitante entre Burrows et Kleinubing, ce dernier passant même le premier avant de retrouver sa deuxième place suite au meilleur temps en course enregistré par Burrows.

Le copilote de Kleinubing, Toby Grahovec, a récolté son meilleur résultat en carrière avec cette seconde place. Le détenteur de la pôle position Andy Lally et son coéquipier Jamie Holtom ont pour leur part terminé troisièmes.

Les champions défendants de cette course, les Québécois Kuno et Nick Wittmer, ont été les meilleurs Québécois en piste, terminant au cinquième rang. Kuno Wittmer se rapproche ainsi à sept points de Holtom au classement.

Les autres Québécois en piste ont connu des résultats mitigés, comme en qualifications : Stephan Roy (Trois-Rivières) et Guy Cosmos ont terminé 15e à bord de la BMW 330i No. 127 et Jocelyn Hébert (Bécancour) et Cyril Hamelin (Trois-Rivières) ont terminé 18e à bord de leur Honda Civic Si No. 189.

Le Québécois Marc-Antoine Camirand a dû se contenter de la 27e place, lui qui est entré en contact avec la voiture No. 95 vers la mi-course. Il mènera toutefois les voitures lors du départ de la course de ce matin, en classe Grand Sport (GS).