Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Classique d'automne 2006 au Circuit Mont-Tremblant (vidéo)

La Classique d'automne 2006 au Circuit Mont-Tremblant (vidéo)

Par ,


(Photo: Philippe Champoux)
Tremblant, Québec - C'est au cours du week-end des 22, 23 et 24 septembre qu'a eu lieu la Classique d'automne au Circuit Mont-Tremblant. Cet événement porte bien son nom puis qu'on l'amorce dès la première journée officielle de l'automne. De plus, le temps était pluvieux, frais et humide. Les conditions de la piste n'étaient certes pas des plus avantageuses pour ces pilotes téméraires. La glisse, omniprésente, offrait un spectacle de dérapages contrôlés des plus spectaculaires aux quelques spectateurs au rendez-vous. Par contre, dimanche matin, le soleil se pointait à l'occasion entre deux nuages jusqu'à ce que la pluie vienne gâcher l'événement tôt en après-midi. Malgré ce temps maussade, tout le monde s'est bien amusé.

Nigel Heron (Photo: Philippe Champoux)
Au cours de ce week-end, trois de nos collaborateurs couraient : deux en classe Touring, Nigel Heron et Pascal Bastien, et un en classe Vintage, Amyot Bachand. En classe Touring, la course était chaudement disputée puisque Nigel Heron était en tête pour le titre de Recrue de l'année, tout juste devant Étienne Chabot. Durant la course de samedi, après s'être fait prendre en sandwich, Nigel a terminé au 21e rang. Dommage, puisqu'il s'était qualifié en 9e place. Quant à Pascal Bastien, placé 7e sur la grille de départ de samedi, il a passé la ligne d'arrivée à la même position. De son côté, Amyot Bachand, qualifié 5e, a terminé 9e au classement général mais premier dans sa catégorie.

Amyot Bachand (Photo: Philippe Champoux)
Dimanche, le soleil était de la partie durant les courses du matin. Amyot, qui était de la première course de la journée, a terminé en 16e position en raison de problèmes mécaniques. Nigel a connu une dure course puisque, au troisième tour, il a subi un accident qui l'a forcé à abandonner. Par ailleurs, Pascal Bastien a terminé au 4e rang durant cette même course. Malgré son forfait, Nigel a quand même terminé au premier rang au titre de Recrue de l'année, trois points seulement devant Étienne Chabot.

Étant donné que la Classique d'automne annonçait la fin de la saison officielle dans plusieurs classes, l'atmosphère était exceptionnelle et très
(Photo: Philippe Champoux)
amicale tout au long du week-end. Plus de sept classes étaient à l'honneur. Il y avait donc énormément de monde dans les paddocks et, surtout, beaucoup de belles voitures de course.

Puisque la pluie a été au rendez-vous une grosse partie du week-end, plusieurs pilotes ont eu de la difficulté, tandis que d'autres, au contraire, avaient la vie plus facile. En revanche, cette pluie a donné tout un spectacle aux amateurs présents au Circuit Mont-Tremblant : on a eu droit à de nombreuses sorties de piste et à de nombreux dérapages contrôlés. Notons, par ailleurs, que le week-end a été marqué par un accident grave qui a presque coûté la vie à Ghislain Thériault. En effet, au cours de la journée de vendredi, durant les essais libres, Ghislain a heurté un chevreuil sur le circuit. Son état est stable, mais il est toujours dans le coma. Malgré son accident, Ghislain a quand même mérité le titre de Recrue de l'année en formule 1600. Sur une meilleure note, plusieurs pilotes avaient appuyé la cause de Frédérick Ouellet-Hamel, atteint d'un cancer, en arborant sur leur véhicule de course le nom « Fred ».

Pascal Bastien (Photo: Philippe Champoux)
Pour terminer, la pluie que nous avons eue tout le week-end n'a ralenti personne, y compris les spectateurs. Nous avons même profité de quelques éclaircies le dimanche matin. Encore une fois, la Classique d'automne se termine sur une bonne note. Pour plus amples renseignements sur nos trois collaborateurs, vous pouvez visionner les interviews que nous avons faites avec eux au courant du week-end, de même que la galerie de photos.
Gallerie de l'article