Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La F1 sur ses gardes en attendant la visite du président Vladimir Poutine

La F1 sur ses gardes en attendant la visite du président Vladimir Poutine

Par ,

D’après GMM

Dans le paddock du Grand Prix de Russie, les mesures de précaution ont été multipliées en prévision de la visite du président Vladimir Poutine.

Les équipes de télévision par exemple ont appris en arrivant à Sotchi qu’un balayage d’ondes pour prévenir l’explosion d’une bombe risquait d’interrompre leurs émissions en direct.

Ce balayage d’ondes, qui peut durer jusqu’à 15 minutes, pourrait même d’affecter les systèmes radio de la FIA et des écuries.

Le Daily Mail révèle que les dispositifs de surveillance aérienne qui scruteront le ciel à la recherche d’avions menaçants pourraient aussi déranger la diffusion du grand prix.

Et on a demandé carrément de ne pas filmer Poutine.

Sochi Daniel Ricciardo Red Bull RB10
Sochi Autodrom (Photo: WRI2)

Tout ça sans compter les nombreux gardes armés qui patrouillent dans le paddock.

Le Bild allemand a également appris que lorsque Poutine prendra place dans le siège qui lui est réservé pour regarder la course, les fenêtres du bâtiment dans lequel il se trouvera seront toutes noircies. Les responsables de la sécurité espèrent ainsi décourager les tireurs.

Par ailleurs, les journalistes qui parcourent la grille de départ pour obtenir les dernières déclarations avant le début de la course seront certainement gênés par les gardes du corps de Poutine.