Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La grande finale traditionnelle du circuit du Mont-Tremblant (vidéo)

La grande finale traditionnelle du circuit du Mont-Tremblant (vidéo)

Par ,

La Classique d'automne du circuit routier québécois

La Classique d'automne est une épreuve traditionnelle présentée depuis quelques décennies. C'est un peu comme la grande messe du circuit routier, la grande finale tenue sur le plus beau tracé du pays. Toutefois, ce tableau idyllique est souvent gâché par la température exécrable qui règne dans les Laurentides à la fin de septembre. Au début des années 90, nous avions même eu droit à une... chute de neige ! Mais cette fois, la température était splendide, les érables arboraient leurs couleurs automnales, et le mercure atteignait les 20 degrés.

Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie du Touring Hankook.

Touring Hankook

En classe Touring Hankook, le Montréalais, Bruno Desfossés (Acura RSX Type-S), et le Lavallois, Pascal Bastien (Honda Civic Si-R), se disputaient le titre. Un seul point séparait les deux pilotes avant Mont-Tremblant. Nigel Heron (Acura Integra Type-R) et Gilbert Tomaro (Hyundai Tiburon V6), qui occupaient les troisième et quatrième rangs au championnat, pourraient également décrocher le titre ce week-end. Mais l'aventure de Bastien, pilote de l'écurie Auto123.com, tournait au cauchemar dès les essais libres de jeudi. « De la mousse du réservoir s'est déplacée et a temporairement bouché l'alimentation en carburant », a-t-il expliqué. « En accélérant sur la ligne droite, le moteur a cassé. Je suis arrivé à en trouver un autre dans un cimetière de voitures, mais en l'installant, nous avons probablement endommagé un capteur. J'ai disputé les deux courses, mais sans V-TEC. Je ne disposais que de 100 chevaux contre 200 habituellement. C'est dommage, car j'aurais pu facilement terminer au moins deuxième au championnat. »

Samedi, Marc-Antoine Camirand (BMW Z3) est venu brouiller les cartes en remportant la première épreuve. Bruno Desfossés (Acura RSXS) a terminé deuxième devant Mathieu Audette (Honda Civic), Jocelyn Hébert (Acura Integra Type-R) et Rémi Villeneuve (Subaru Impreza). Dimanche, Audette a remporté la victoire devant Villeneuve, Hébert et Patrick Boyer (Acura Integra). Desfossés remporte donc le championnat Touring Hankook 2007 avec un total de 297 points. L'autre pilote de l'écurie Auto123.com, Nigel Heron, il a terminé 10e et 6e pour s'approprier du troisième rang du classement avec 246 points, un petit point derrière Pascal Bastien !

Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie du Québec GT.

Championnat du Québec GT

Cette catégorie avait fière allure avec plusieurs voitures exotiques en piste dont la Chevrolet Corvette de l'Ontarien, Malcolm Strachan, la Porsche 935 de Jacques Villeneuve et la Ferrari F430 du pilote-propriétaire des lieux, Lawrence Stroll. En GT2, Bernard Franke (Volvo S60 Challenge) était bien placé pour décrocher un second titre consécutif, mais la lutte pour la victoire allait mettre aux prises Normand Robert (Mazda RX-7), déjà auteur de deux succès toutes catégories cette saison, George Moutafis (BMW 330i), Éric Leblanc (Subaru WRX STi) et Charles Hammer (Volvo S60 Challenge).

Martin Burrowes (Ferrari F-430) a remporté les deux victoires, suivi de John Farano (Ferrari F-430) et de Russell Payson (Corvette Z06). En GT2, Mike Kenny (prototype Radical ProSport) a devancé Jules Roy (Porsche 944 T) et Normand Robert (Mazda RX-7). En GT3, Jean-Louis Arpin (Honda Civic) a eu le meilleur sur Louis-Charles Cadieux (Acura Integra) et Daniel Blanchette (Honda Civic). Le lendemain, en GT2, Mike Kenny a pris la mesure de René Deschênes (Porsche 944 T) et de Daniel Goyette (Porsche 928). Dans la classe GT3, Jean-Louis Arpin récolte un deuxième gain consécutif et s'assure du titre 2007, devançant Daniel Blanchette et Glen Tomita (Mazda RX-7).

Dans la catégorie German Challenge, réservée aux voitures allemandes (essentiellement des Porsche et quelques BVW), Jacques Villeneuve (Porsche 935 1970) a signé la victoire dans les deux manches présentées.

Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie de la Coupe Toyota Pirelli.

Coupe Toyota Pirelli

Yves Legris s'est présenté en tête du championnat de la Coupe Toyota Pirelli avec 79 points, 15 points de plus que le champion défendant Jean-François Veilleux, qui s'est révélé imbattable sur le circuit laurentien depuis son arrivée dans la série. Plusieurs pilotes ont confirmé leur participation à ces deux dernières épreuves, trop heureux de rouler sur le magnifique tracé du Mont-Tremblant, ce qui explique la grille de départ bien garnie avec 24 inscrits. Legris, un vétéran du circuit routier québécois, avait l'occasion de remporter le titre, mais devait affronter les Veilleux, Jean-François Dumoulin et Didier Schraenen.

La première épreuve a été remportée par Dumoulin devant Jacques Bélanger et Veilleux. Le dimanche, Bélanger, champion de la série en 2003 et 2005, a devancé Dumoulin et Veilleux. Le Lavallois, Yves Legris, a terminé deux fois en quatrième position et s'assure du titre avec un total de 107 points.

Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie de la Série Formula Tour 1600.

Série Formula Tour 1600

Quatre pilotes, Rémy Audette, Didier Schraenen, Olivier Bonnet et Michel Bonnet, pouvaient encore espérer remporter le titre de la série Formula Tour 1600 avant l'épreuve du Mont-Tremblant. La lutte pour figurer dans le Top 6 allait aussi être intense, mettant aux prises Franc Roiron, Éric Wannon, Patrick Sweeney, Éric Van Peperstraete, Yannick Bourdeau et Serge Bourdeau. Chez les recrues, Luc Théroux était classé devant François Leblanc, Xavier Coupal et Jean Lajoie. Vingt-cinq voitures étaient alignées sur la grille de départ, un signe encourageant pour les organisateurs de cette série pour monoplaces. Rémy Audette a gagné la première course fort disputée, terminant devant Michel et Olivier Bonnet, Didier Schraenen et Marcel Lafontaine. Dimanche, c'est cette fois Olivier Bonnet qui terminait premier devant Rémy Audette, Michel Bonnet, Didier Schraenen et Serge Bourdeau. Avec sa deuxième place, Rémy Audette décroche le titre 2007.

Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie des voitures historiques.

Voitures historiques

Les belles voitures historiques, dites « Vintage », étaient aussi en vedette au circuit de Mont-Tremblant lors de la Classique d'automne. Amyot Bachand et Alain Raymond, deux autres pilotes de l'équipe Auto123.com, se sont régalés sur ce tracé redoutable. Ils vous feront part de leurs commantaires dans une chronique à venir sous peu.
photo:Philippe Champoux