Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La nouvelle et spectaculaire Audi TT est dévoilée

La nouvelle et spectaculaire Audi TT est dévoilée

Une nouvelle TT encore plus sport Par ,

Une nouvelle TT encore plus sport

La première TT, simple de forme, a résisté à l'épreuve du temps. (Photo: Audi Canada)
Après huit ans sur le marché, la voiture sport TT d'Audi a toujours l'air aussi actuelle. Éternelle, toujours à la mode, elle a conservé le même design pendant une durée que très peu de modèles sont capables d'égaler. Toutefois, le changement demeure inévitable, pour ne pas dire nécessaire. La plupart des cousines de la TT de première génération (Golf, New Beetle, Jetta) ont délaissé le châssis «A4» du groupe Volkswagen pour adopter le nouveau châssis hautement évolué «A5» (PQ35) - le même qui sert de base à la Golf 2007 de cinquième génération. Maintenant, le temps est venu pour la TT d'en faire de même. C'est exact?

Le prototype Shooting Brake, dévoilé à Tokyo, a introduit le nouveau visage agressif du coupé d'Audi. (Photo: Audi Canada)
Oui et non, mais nous y reviendrons un peu plus tard. Esthétiquement, la nouvelle TT s'inspire grandement du prototype Shooting Brake qui a fait son apparition au Salon de l'auto de Tokyo, en octobre dernier. D'importantes similarités sont observées à l'avant, en particulier les phares, la calandre et le découpage du pare-chocs; tous confèrent à la voiture un look moins féminin et plus agressif. Au lieu d'être un hatchback traditionnel à trois portes, comme la Shooting Brake, la nouvelle TT conserve son profil de coupé, incluant les énormes passages de roues qu'elle a toujours si bien portés. En outre, comparé à l'ancien modèle, le nouveau est plus long de 137 mm et plus large de 78 mm. L'empattement a également été étiré pour créer une posture plus stable.

Le produit final fait preuve de plus de finesse, bien que plusieurs éléments de l'original aient été conservés. (Photo: Audi Canada)
Fini le temps où la TT n'était qu'une Golf en tenue sexy; elle a été transformée en une voiture tout à fait unique et considérablement différente de toutes ses cousines germaines. Sa structure a été développée de façon semblable aux autres voitures utilisant le cadre ASF (Aluminum Space Frame), la A2 et la A8, mais elle se distingue fondamentalement en une chose: l'aluminium a été mélangé à de l'acier! En effet, 69 % de cette «super structure» est composé d'aluminium, question de réduire le poids total et la charge sur les roues avant. Les 31 % restants, en acier, sont concentrés au-dessus des roues arrière afin d'améliorer la répartition du poids de la voiture.

Grâce à une nouvelle structure en aluminium et en acier, la TT est légère et équilibrée. (Photo: Audi Canada)
En termes de nouvelles caractéristiques innovatrices, la TT mise sur une foule de technologies pour améliorer son roulement et sa maniabilité. À sa deuxième génération, la voiture adopte une direction à assistance sensible à la vitesse ainsi qu'une suspension à bras multiples aux quatre roues. Mais l'ajout le plus intéressant est le système d'amortisseurs électromagnétiques en option. À l'instar de la berline de très haute performance RS4 et d'une poignée de Cadillac haut de gamme, la nouvelle TT peut en effet reposer sur des amortisseurs à particules magnétiques. Lorsqu'un courant électrique passe au travers, les amortisseurs se raffermissent ou s'assouplissent en quelques millièmes de secondes afin de procurer un roulement à la fois sportif et confortable. C'est ce qui fait que la TT demeure tendre envers ses passagers malgré ses gigantesques roues de 19 pouces.