Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La plus ancienne Porsche aux É-U est une 356 Cabriolet 1952

La plus ancienne Porsche aux É-U est une 356 Cabriolet 1952

Par ,

Tel que rapporté par Porsche

ATLANTA, Géorgie – Dans le cadre de la célébration de son 60e anniversaire, Porsche Cars North America est parti à la recherche de la plus ancienne Porsche vendue aux États-Unis. La My Porsche Classic Search, effectuée en ligne à www.Porsche60Years.com, encourageait les conducteurs d’un bout à l’autre du pays à remettre les documents prouvant que leur Porsche fut une des premières de sa catégorie à être vendue en sol américain. Avec des prix et le droit de péter de la broue en jeu, l’appel a permis d’amasser une impressionnante collection de finalistes, dont le plus ancien modèle vendu - une 356 Cabriolet 1952 rouge restaurée avec amour.

Photo: Porsche

Des centaines de propriétaires de Porsche ont répondu à l’appel, lancé au mois d’août. Parmi les modèles inscrits, notons une rare 356 Cabriolet 1952 appartenant au Dr Robert Wilson d’Oklahoma City, en Oklahoma. La voiture du Dr Wilson fut importée en novembre 1952 par l’homme d’affaires autrichien Max Hoffman, de New York, qui a importé les premières Porsche aux États-Unis à compter de 1950. Dr Wilson a découvert le petit bijou de 1,5 litre et 60 ch dans une fourrière et l’a méticuleusement restaurée.

La My Porsche Classic Search a également permis de repérer un modèle distingué et encore plus rare, une 356 Cabriolet 1950 bleue appartenant à Richard Brumme d’Annapolis, au Maryland. Il s’agit d’une des toutes premières 356 de série construite à Stuttgart, après que le constructeur ait déménagé de Gmund, en Autriche. Impeccablement restaurée à l’aide de pièces d’origine dénichées aux quatre coins du globe, la 356 Cabriolet 1950 a également remporté les prix « Best in Show » et « Best in Class » lors du rassemblement annuel du club 356 Registry tenu à Cleveland, en Ohio. Alors que la voiture de Brummer est unique et spéciale, elle n’est en fait pas la plus ancienne Porsche vendue aux États-Unis. C’est la 356 Cabriolet 1952 de Wilson qui mérite cette distinction.

Porsche a également encouragé les propriétaires de modèles de 12 gammes différentes à inscrire leur voiture afin de découvrir la désignation la plus « ancienne » de leur modèle respectif. Outre la gamme 356, Porsche a récolté des inscriptions pour des 911, 912, 914, 924, 928, 944, 968, Boxster, Cayenne, Carrera GT et Cayman. Les Porsche les plus anciennes des États-Unis et leur propriétaire sont :
  • 1965 911: Barry August of Clarksville, Md.
  • 1965 912: Steve Torkelsen of Wilton, Conn.
  • 1970 914: Ralph Stoesser of Marco Island, Fla.
  • 1977 924: Jay Hoover of New Haven, Ind.
  • 1977 928: Jim Doerr of Richmond, Va.
  • 1983 944: John Denning of Covington, Wash.
  • 1992 968: Jeffrey Coe of Trumball, Conn.
  • 1997 Boxster: David Adrian of Worcester, Mass.
  • 2004 Cayenne: Adam Reichard of Magnolia, Texas
  • 2005 Carrera GT: Robert Ingram of Durham, N.C.
  • 2006 Cayman: Eugenie Thomas of Martinez, Calif.

On peut visionner une galerie de photos des plus anciennes Porsche sur le site www.Porsche60Years.com.

Photo: Porsche

Porsche prévoit rendre hommage aux propriétaires de ces voitures à l’aide d’un emblème exclusif émis par le Musée Porsche de Stuttgart et en présentant des images des voitures lors de la nouvelle exposition « Sixty years of Porsche in America », inaugurée au Musée le 12 octobre dernier. De plus, la 356 1950 sera exposée au salon de Los Angeles en novembre, aux côtés des derniers modèles du constructeur.