Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Shelby et son V8

La Shelby et son V8

Attaquer la route avec le V8 le plus puissant au monde Par ,

La Ford Shelby GT500 2013 se réveille en grognant pendant un long instant, comme une bête coriace qui attendait impatiemment de faire sentir sa présence. L'effet surprend toujours un peu, mais le message est bien clair. Elle étire son grondement puis elle rouspète et crépite en soufflant violemment le produit de son essence brûlée à travers des tuyaux d'échappement aux embouts gros comme le poing.

Pour un mordu de puissance, il y a de quoi pousser un rire quasi démoniaque et laisser échapper quelques jurons. J'en ai vu lever les bras dans les airs en signe d'acclamation et d'adulation, comme s'ils venaient de se faire bénir par une déesse de l'automobile.

Ford Mustang Shelby GT 500 2013 vue 3/4 avant
Photo: Sébastien D'Amour

Normal quand on a affaire au V8 de série le plus puissant au monde. Le nouveau moteur de 5,8 L de Ford possède un compresseur volumétrique Eaton qui doit sûrement faire la taille d'un quatre-cylindres de Civic. Avec 662 chevaux, il pulvérise de nombreuses voitures exotiques coûtant trois ou quatre fois plus cher.

Une fois déchaînée, cette cavalerie nous fait vivre une expérience incomparable où le bruit et la vitesse s'unissent pour terroriser les coeurs sensibles.

Dès qu'on relâche la pédale d'embrayage (joliment calibrée), et ce, même à un très bas régime, la Shelby GT500 bondit vers l'avant comme si sa laisse venait de se rompre. Même si l'on ne fait que lever légèrement le pied de l'embrayage, elle transmet assez de couple aux roues arrière pour gruger les pneus.

En écrasant l'accélérateur, la voiture se cabre et son derrière lutte pour conserver de l'adhérence. La poussée qui en résulte vide subitement l'air de nos poumons - et pourrait d'ailleurs faire jurer la plus catholique des grands-mères - tout ça avant même que le compresseur s'active pleinement.

Pendant ce temps, le système d'échappement tonitruant inonde l'habitacle de décibels. Le sifflement du compresseur se fait quant à lui entendre à mi-chemin de la zone de régime critique (7 000 tours/minute).

Il n'y a aucune hésitation, aucun décalage, aucun doute. On enfonce la pédale des gaz et la Shelby GT500 explose tout droit vers l'horizon, sans interruption ni déviation, calant du même coup ses occupants au fond de leur siège.

Des ratios de démultiplication généreux (on peut atteindre 100 km/h en première!) nous permettent d'avaler de très longs morceaux d'asphalte avant même de devoir changer de rapport. Quand arrive enfin ce moment, un bref silence se produit; toutefois, on n'a pas le temps de l'apprécier, car le moteur nous plaque à nouveau contre le dossier de notre siège et remplit nos oreilles d'un cri guttural.

Ford Mustang Shelby GT500 2013 moteur
Photo: Sébastien D'Amour

Bref, la Ford Shelby GT500 2013 est terriblement rapide. On gaspille son potentiel sur des routes avec des limites de vitesse. D'ailleurs, j'aurais aimé que les cadrans affichent plutôt les points d'inaptitude et les dollars d'amende. Je craignais de voir mon permis de conduire s'envoler en fumée!

Amateurs de puissance et d'adrénaline, voici donc un moyen extrêmement abordable de faire mordre la poussière aux riches propriétaires de Ferrari, d'Aston Martin et de Mercedes-Benz AMG.