Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La voiture avant la belle-famille, selon Angus Reid

La voiture avant la belle-famille, selon Angus Reid

Par ,

Une étude menée par la firme Angus Reid en mai dernier, sur ce que les conducteurs préféreraient abandonner plutôt que de se faire voler leur véhicule, révèle que 40 % d'entre eux se passeraient de dessert pour toujours, 15 % diraient adieu à leur téléphone cellulaire...et 10 % sacrifieraient leur belle-famille (12 % en Ontario et 5 % au Québec).

Plus sérieusement, le sondage, commandée par LoJack, distributeur entre autres des produits Boomerang, nous informe que le tiers des Québécois sont inquiets de se faire voler leur véhicule et que, même si la plupart d'entre eux prennent les précautions nécessaires, plusieurs encore adoptent des comportements à risques. Environ la moitié des personnes sondées n'ont pas de système d'alarme sur leur véhicule, et 24 % des Ontariens, contre 17 % des Québécois, ont déjà laissé leur voiture en marche sans surveillance.

Les conducteurs n'ont en outre pas toujours conscience des frais encourus pour le vol de leur voiture; en effet, même avec une police d'assurance, il faut s'attendre à débourser en moyenne 2500 $ en frais de toutes sortes, même en ayant une clause de remplacement du véhicule sur sa police d'assurance. Le Bureau d'Assurance du Canada a estimé à plus d'un milliard de dollars par année les coûts reliés à l'assurance, aux services de police et au hausse de prime d'assurance.

« La plupart des victimes de vol de véhicule n’ont pas conscience des répercussions financières réelles pour eux et pour les autres. C’est pourquoi il est important de comprendre tous les détails de sa police d’assurance et de communiquer avec son assureur dès que possible en cas de vol», de préciser Michael Lendick, directeur national de la sécurité et des relations policières chez LoJack Canada.

Source: Massy Forget Langlois relations publiques