Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'avenir redessiné de Lincoln

L'avenir redessiné de Lincoln

Par ,

Ces derniers temps, les nombreuses marques sous l'administration de la Ford Motor Company souffrent d'une crise économique, mais aucune d'entre elles n'a eu la vie aussi difficile que Lincoln.

À l'exception de son gigantesque utilitaire sport Navigator présenté l'an dernier, la deuxième marque américaine la plus populaire (derrière Cadillac) n'a rien d'autre à offrir qu'une gamme de produits garnis de promesses infinies. Il y eut une période où la firme basée à Détroit confiait la création de nouveaux designs à un concepteur britannique. Les voitures devaient faire honneur aux anciens modèles classiques tout en respectant une conduite purement américaine, mais en vain. Et bien, pas tout à fait. Un jour un membre de l'exécutif des relations publiques de Ford, qui dînait avec moi au Salon de l'automobile de Genève, me dit sans ironie apparente, que certains aspects de l'ère de conception de Gerry McGovern seraient encore visible sur les prochains véhicules Lincoln. Wow, tout un changement!

La compagnie Ford espère ainsi redresser ses activités par la présentation de nouveaux produits utilisant une plate-forme de sa division Mazda, plus précisément celle de la Mazda6. Elle est très populaire dans bien des pays mais ne fonctionne pas bien au Canada pour la principale raison que cette berline est trop petite pour être classée familiale. Ce qui ne semble pas vraiment un problème puisqu'elle constituera une base pour différents modèles de Lincoln, Mercury, Ford, Mazda et peut-être même Volvo et Jaguar. Le concepteur avait apparemment prévu qu'elle puisse être élargie et allongée pour en maximiser l'attrait et pour répondre aux objectifs visés par Ford au moins jusqu'à la fin de la décennie. C'est la façon économique pour une compagnie automobile en difficulté de créer de nouveaux produits aujourd'hui, et cela n'impressionne pas beaucoup les médias. Le Wall Street Journal appelle le plan de Ford la "version dix sous de l'industrie de l'automobile", tandis que la Automotive News, principale publication spécialisée de l'industrie, préfère simplement dire "une version à prix modique". Les gens de la direction générale chez Dearborn sont inquiets et les futurs clients se froncent les sourcils. Toutefois, Phil Martens, responsable des nouveaux produits présentés en Amérique du Nord, est bien plus optimiste car son emploi précédent impliquait de créer la même Mazda6 pendant une période de service au Japon.

Les gens devraient avoir une idée générale sur la flexibilité de la plate-forme lorsque le premier modèle Lincoln à l'utiliser - une berline - sera présenté au Salon de l'automobile de New York au début avril. Le premier indice est très certainement le véhicule utilitaire sport Aviator, présenté au Salon de l'auto de Détroit, véhicule qui n'a pas beaucoup de succès dans sa version actuelle. Lincoln espère remonter la pente avec son nouveau modèle en 2006.