Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le programme RIDE continue de sensibiliser les conducteurs

Le programme RIDE continue de sensibiliser les conducteurs

La Police provinciale de l'Ontario fait le point Par ,

Tel que rapporté par O.P.P

ORILLIA, ON, - Dans un effort permanent de sensibilisation des automobilistes aux dangers attribués à l'alcool au volant, les agents de la Police provinciale de l'Ontario, qui étaient déployés en grand nombre, ont contrôlé plus de 1 174 224 véhicules cette année sur les routes surveillées par la Police provinciale dans le cadre du programme RIDE (pour "Reduce Impaired Driving Everywhere") de la période des Fêtes.

Cette année, le programme se déroulait du 27 novembre 2009 au 4 janvier 2010. Pendant cette période, les agents de la Police provinciale ont émis 432 suspensions administratives du permis de conduire pour des infractions en matière d'alcool au volant en vertu du Code criminel et remis 709 suspensions administratives à des conducteurs dont l'alcoolémie se situait entre 0,05 et 0,08. Les agents de la Police provinciale ont porté en tout 5 329 accusations dans le cadre du programme RIDE de cette année, dont 298 pour conduite avec facultés affaiblies et alcoolémie de plus de 0,08 ou pour refus d'obtempérer à une demande de fournir un échantillon d'haleine. Les 5 031 autres accusations ont été déposées en lien avec diverses infractions en vertu du Code criminel, du Code de la route ou de la Loi sur les permis d'alcool.

En comparaison, au cours du programme RIDE de la période des Fêtes 2008, les agents de la Police provinciale avaient contrôlé 884 729 véhicules, procédé à 319 arrestations pour des infractions liées à l'alcool en vertu du Code criminel et émis 1 137 suspensions administratives de permis de conduire.

Cette année, le programme RIDE de la période des Fêtes tenait compte d'une nouvelle disposition législative ontarienne qui permet de suspendre pour de plus longues périodes le permis de conduire des conducteurs dont l'alcoolémie se situe entre 0,05 et 0,08. En vertu de la loi adoptée en mai 2009, les conducteurs dont l'alcoolémie est comprise dans ce qui constituait auparavant la "fourchette d'avertissement" se voient désormais imposer une suspension d'une durée minimale de 3 à 7 jours et qui peut atteindre 30 jours.

"Apparemment, nous réussissons lentement à faire passer notre message auprès des automobilistes, mais il y a encore des gens qui se croient assez sobres pour prendre le volant alors que ce n'est pas le cas", a déclaré le commissaire de la Police provinciale de l'Ontario, Julian Fantino, en réaction aux données de 2009. "Pour les automobilistes, seule une alcoolémie nulle est véritablement sans danger".

Bien que le programme RIDE de la période des Fêtes soit terminé pour une autre année, la Police provinciale tient à rappeler aux automobilistes que l'alcool et le volant ne font jamais bon ménage. Les programmes RIDE réguliers de la Police provinciale se poursuivront tout au long de l'année.



photo:Jupiter Images