Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'écart de qualité entre les voitures d'entrée de gamme et de luxe se rétrécit

L'écart de qualité entre les voitures d'entrée de gamme et de luxe se rétrécit

Par ,

Il y a un vieil adage qui dit: «on paie pour la qualité». Il semble que ce soit de moins en moins vrai si l'on se fie à l'organisme J.D. Power and Associates. En effet, sa plus récente étude fait état d'un profond bouleversement dans l'industrie au chapitre du rapport qualité-prix.

Mercury, par exemple, se classe maintenant au 2e rang des marques les plus fiables trois ans après l'achat, selon un sondage effectué auprès de milliers de propriétaires de véhicules. Lexus conserve la plus haute marche du podium pour une 12e année consécutive, elle qui affiche un taux de 136 problèmes rapportés par 100 véhicules. Buick, Cadillac et Toyota complètent le top 5.

Ce n'est pas un problème pour Toyota, par contre. Quand vient le temps de classer les véhicules par catégorie, les compagnies japonaises arrivent premières dans 13 des 19 catégories, dont 12 sont des Toyota ou Honda. Parmi les autres marques qui ont grimpé au classement, mentionnons Jaguar, Mini and Kia.

En revanche, la qualité des produits Porsche a considérablement diminué, comme le prouve la chute de 20 positions. C'est Land Rover qui est la pire de toutes les marques. Infiniti, Lincoln et Saturn ont aussi dégringolé de quelques échelons.

Au cours des quatre dernières années, selon l'étude, l'écart de qualité entre les voitures d'entrée de gamme et les voitures haut de gamme a été rétréci de moitié, et ce, en termes de problèmes rapportés par 100 véhicules.

L'étude de 2006 est donc pleine de surprises. Certaines des voitures les plus dispendieuses sur la route font partie des moins bien cotées au plan de la fiabilité. Une constante, toutefois: les marques japonaises sont toujours majoritairement supérieures au reste du peloton.