Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les émissions de la Fisker Karma, une économie évaluée à 83 g de CO2/km, 3,5 L/100 km

Les émissions de la Fisker Karma, une économie évaluée à 83 g de CO2/km, 3,5 L/100 km

Par ,

Communiqué de presse
Source: Fisker Automotive

La berline quatre portes, Karma, qui fera la semaine prochaine son entrée en Allemagne dans le cadre du Salon automobile de Francfort (Frankfurt Motor Show) sera l'une des automobiles les plus écologiques et éconergétiques du monde, tout en offrant un style et une performance de classe mondiale.


Les calculs réalisés par la Society of Automotive Engineers (SAE) estiment que les émissions de dioxyde de carbone de la berline seront inférieures à celles des voitures de série les plus écologiques sur le marché actuel, et inférieures de 75 pour cent à celles des voitures de la concurrence, en moyenne. La SAE est une association d'experts reconnue mondialement qui contribue à mettre en oeuvre les politiques automobiles du gouvernement.

La vente de 15 000 Karmas par an jusqu'à 2016 pourrait faire économiser 941 millions litres (248 millions de gallons) d'essence et compenser pour 2,3 millions de tonnes métriques (2,5 millions de tonnes américaines) de CO2. Cependant, avec 403 hp et plus de puissance que de nombreuses voitures haut de gamme, il lui faut environ six secondes pour passer de 0 à 100 km/h (62 mi/h) et sa vitesse maximale est de 201 km/h (125 mi/h).

« La Fisker Karma est l'avenir en matière de conduite automobile » affirme Henrik Fisker, PDG. « Elle démontre qu'il est possible de conduire des voitures écologiques sur le plan environnemental sans sacrifier les éléments affectifs qui nous font devenir amoureux des automobiles au départ. »

Faire le plein de la Karma pourrait coûter seulement 0,02 euro/km (0,03 USD/mille), et elle consomme aussi peu que 21 kilowattheures par 100 km en mode « Stealth » (furtif) purement électrique, selon la méthode de la SAE. Toutefois, une moyenne de consommation annuelle dans le monde réel serait plus près de 0,05 euro/km (0,07 USD/mille), en se basant sur un mélange des modes de conduite (et de consommation) « Stealth » et « Sport ». Les résultats réels en matière d'économie et d'émissions dépendront des habitudes de conduite individuelles et des exigences de l'utilisation.

En mode « Stealth » - mis en marche sur demande par le biais d'interrupteurs à palette montés sur roues - la Karma peut être conduite dans les zones de basses émissions (Low Emissions Zones - LEZ) à circulation contrôlée de plus en plus nombreuses en Europe. Quelques 70 villes et municipalités réparties dans huit pays européens ont déjà adopté les LEZ, incluant Berlin, Stuttgart, Londres et Amsterdam.

La Karma sera le premier véhicule hybride rechargeable de série lorsqu'il sera mis sur le marché en 2010. Son groupe motopropulseur exclusif Q-DRIVE(R) devrait permettre de parcourir une distance de 80 km (50 mi) sans émission par charge complète de sa batterie au lithium-ion de 22 kWh/200 kW, et une distance totale de plus de 480 km par l'utilisation de son moteur/génératrice à essence.

Fisker Automotive devrait enregistrer d'énormes bénéfices au fur et à mesure que les pays à travers le monde adopteront les véhicules écologiques. Par exemple, les États-Unis ont annoncé leur intention de mettre 1 million de voitures hybrides rechargeables sur ses routes d'ici 2015. L'Allemagne a récemment dévoilé un plan d'action qui consiste à compter 1 million de voitures électriques sur ses routes en 2020. Le Japon désire que la moitié des ventes totales de véhicules soit constituée de voitures électriques d'ici dix ans.

photo:Fisker