Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Fisker Automotive recevra 85 millions $ supplémentaires

Fisker Automotive recevra 85 millions $  supplémentaires

Par ,

Communiqué de presse

IRVINE, Californie
-- Fisker Automotive, Inc., chef de file dans le domaine des véhicules à technologie éco-énergétique avancée, a confirmé aujourd'hui l'obtention prochaine d'un capital-investissement additionnel de 85 millions $US visant à financer le développement et la fabrication de sa voiture hybride enfichable, la Karma.
Le financement en question sera complété ce mois-ci et représentera le quatrième -- et le plus important -- investissement depuis la création de la compagnie en août 2007.

Eco-Drive (Capital) Partners LLC, un consortium d'investissement euro-américain basé à New York, ainsi que Kleiner Perkins Caufield and Byers, une des premières firmes à investir dans Fisker, ont conclu une entente en vue de verser le capital.

«L'investissement consenti par Eco-Drive et Kleiner Perkins valide notre stratégie de combiner les progrès technologiques de la motorisation hybride enfichable avec le design 'éco-chic' et le confort 'éco-responsable' de la Fisker Karma. Nous sommes fiers d'avoir Eco-Drive derrière nous pour nous appuyer et de voir Kleiner Perkins réaffirmer sa confiance dans notre orientation à long terme, a déclaré Henrik Fisker, président et chef de la direction de Fisker Automotive. Cet investissement vient endosser solidement notre modèle d'affaires et nos futurs produits dans un marché de plus en plus exigeant.»

Le tout premier véhicule de Fisker Automotive, la Fisker Karma 2010, deviendra vraisemblablement la première hybride enfichable de série lorsqu'elle sortira de l'usine d'assemblage à la fin de la présente année. Annoncée au prix de détail de 87 900 $ (avant crédits d'impôt), elle est conçue pour pouvoir franchir 80 kilomètres uniquement grâce à l'électricité, donc sans produire d'émissions. Sa batterie au lithium-ion peut être rechargée en quelques heures seulement à partir de n'importe quelle prise de courant de 110 ou 240 volts. Après ces 80 kilomètres, un moteur à essence de 2,0 litres alimente une génératrice qui, à son tour, alimente les moteurs électriques pendant 400 kilomètres supplémentaires, soit jusqu'au prochain ravitaillement.
photo:Fisker