Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les instructeurs de conduite sont braves

Les instructeurs de conduite sont braves

Par ,

Il n'y a pas si longtemps, j'avais l'habitude de rouler en piste les soirs et les fins de semaine. J'ai passé d'innombrables heures à parfaire mes techniques en vue d'améliorer mes performances. J'y travaille encore, même que je suis près d'obtenir ma licence de course régionale de la FIA. 

Je dois bien sûr remercier mes instructeurs de conduite, qui m'ont appris un tas de trucs afin de devenir un meilleur pilote. Ces gens passionnés adorent ce qu'ils font, tellement que plusieurs donnent gracieusement de leur temps pour partager leur expérience et leur savoir-faire avec des apprentis.

Je leur voue le plus grand respect et je suis même devenu ami avec quelques-uns d'entre eux, dont Philippe Létourneau, que vous connaissez peut-être déjà. Selon moi, c'est grâce à des personnes comme lui s'il y a moins d'accidents et de décès sur nos routes. Je n'exagère pas.

Les enseignements, conseils et astuces que nous prodiguent ces instructeurs chevronnés servent non seulement sur les circuits, mais aussi sur la voie publique. D'ailleurs, je continue de penser que tous ceux qui désirent obtenir un permis de conduire devraient obligatoirement suivre une formation en piste.

C'est donc avec beaucoup de tristesse que j'ai appris la mort tragique d'un instructeur de conduite en Floride la semaine dernière. Ça fait partie des risques du métier : des erreurs surviennent de temps à autre et peuvent avoir des conséquences fatales.

Je suis évidemment en faveur des séances de pilotage sur circuit et d'apprendre à rouler vite dans des conditions sécuritaires, mais ce n'est probablement pas la meilleure idée d'offrir à n'importe qui la chance de conduire des bolides frôlant les 600 chevaux. Peut-être qu'on devrait obliger les gens à faire leurs classes avant de participer à ce type d'activité.

Comme première étape, je ne propose pas nécessairement de rouler en piste avec une Corolla, mais si ça donne droit à un rabais pour la 2e étape, je pense que plus de jeunes tout comme des vieux accepteraient de s'y soumettre. En fait, on devrait probablement commencer par inviter les gens à conduire entre des cônes orange avec leur propre voiture, ensuite les placer au volant d'une Corolla sur un circuit fermé et, comme récompense finale, leur confier les commandes d'une Ferrari ou d'une Lamborghini. 

Pas mal tous les instructeurs de conduite que je connais ont vraiment leur travail à cœur, alors ils ne se précipiteront pas chez Costco pour trouver un emploi à temps partiel parce qu'ils ont peur des dangers sur la piste. C'est là qu'ils se sentent dans leur élément et ils s'amusent trop pour passer leur temps ailleurs.

Bref, je vous encourage tous à suivre une formation de conduite de performance pour votre propre sécurité ainsi que celle des autres. Rappelez-vous toujours les instructions qu'on vous donne et appliquez-les à la lettre, car à très haute vitesse, la ligne est souvent bien mince entre avoir du plaisir et mourir.