Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Conduite hivernale : et pourquoi pas un cours pour votre sécurité ?

En quelques endroits au pays, les dernières semaines nous en ont fait voir de toutes les couleurs sur le plan météorologique. Malheureusement, lorsque les tempêtes frappent, les victimes sont toujours beaucoup trop nombreuses sur les routes.

On le voit à chaque tombée de neige : quantité de sorties de routes, ainsi que quantité de conducteurs téméraires (ou inconscients) qui circulaient beaucoup trop rapidement.

Trop rapidement pour leurs capacités, mais aussi pour celles de leurs véhicules. À la personne qui m’a doublé à 120 km/h avec une Chevrolet Cruze, j’aurais eu envie d’offrir un cours de conduite hivernale, question de lui faire prendre conscience de certaines choses.

Au fait, avez-vous déjà pensé vous offrir ce genre de programme ? Plusieurs sont offerts un peu partout au pays, souvent par des pilotes chevronnées qui ont plus d’une chose à nous apprendre sur la façon de se comporter avec un véhicule, que ce soit sur surfaces sèches ou encore sur la neige et sur la glace.

Afin de faire le tour de la question, j’ai offert un tel cours à une amie l’automne dernier et c’est à l’école de pilotage de Marie-Laurence Paquin, qui est notamment instructrice de pilotage et cascadeuse, que nous nous sommes dirigés par un samedi glacial de février. Les conditions étaient parfaites pour que mon amie puisse faire ses classes.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Jamila au volant
Photo : D.Rufiange
Jamila au volant

Le programme

Le cours offert par Marie-Laurence Paquin est d’une durée de quatre heures. Le tout inclut une session d’environ 45 minutes, la veille, où les inscrits sont initiés à quelques notions de conduite (position au volant, transferts de poids, etc.). Ils découvrent aussi les quatre exercices qui les attendent le lendemain, soit le freinage d’urgence, le slalom et l’évitement d’obstacles, notamment.

Au cours des exercices réalisés par mon amie, j’ai été en mesure de voir sa compréhension dans un premier temps, ainsi que sa progression et son assurance au fur et à mesure qu’elle apprenait à connaître son véhicule. J’ai aussi été frappé par l’efficacité que peut représenter un train de pneus tout neuf. Le Hyundai Tucson de Jamila était chaussé de pneus Hakkapeliitta R3 de Nokian. Ces derniers mordent avec aplomb sur la neige et la glace. Les autres participants, faisant usage de pneus d’autres marques et plus usés, ne pouvaient pas suivre la parade. La différence au freinage était hallucinante, rien de moins.

Maintenant, le temps est venu de passer la parole à notre étudiante d’un jour afin qu’elle vous raconte de quelle façon elle a vécu son expérience…

Sur le fait de s’être fait proposer un cours :
Je pensais que c’était un cours, un peu comme tous les cours, qui mettent beaucoup d’accent sur la théorie et la sécurité… et pas assez sur la pratique. Je reconnaissais le besoin d’y participer puisque la région que j’habite est pleine de routes où les conditions sont parfois dangereuses l’hiver. J’étais reconnaissante d’avoir reçu ce cours en cadeau, car je n’aurais peut-être pas pensé m’y inscrire, même si ce genre de cours représente un réel intérêt pour ma sécurité et ma vie sur la route.

Jamila lors d'une des exercises
Photo : D.Rufiange
Jamila lors d'une des exercises

Marie-Laurence Paquin, qui l’offre depuis plusieurs années, nous le mentionnait d’ailleurs ; ce sont souvent des gens qui ont reçu ce cours d’un ami qui se présente à elle.

Sur l’exercice qu’elle a le plus apprécié :
Je n’avais pas d’attentes particulières avant le cours, outre le fait d’apprendre, de m’amuser et de recevoir un enseignement de qualité. C’était mes appréhensions, en fait. Ce que j’ai le plus apprécié, ce sont les exercices de freinage d’urgence et d’évitement d’obstacles avec les cônes.

Concernant l’exercice de freinage, ce qui est le plus frappant, et Marie-Laurence nous l’a confirmé, c’est que plusieurs découvrent ce qu’est un système de freinage ABS. La plupart des gens ne savent pas nécessairement comment réagir lorsque ce dernier entre en action, mais une fois que l’on connaît bien son fonctionnement et comment moduler le freinage, il devient un allié de taille. C’est une chose que Jamila a bien comprise lors de ses exercices.

Sur ce qu’elle a retenu du cours et de la conduite de son véhicule :
La délicatesse nécessaire afin de manœuvrer le volant lors d’une conduite en situation stressante. Le plus en contrôle et informé qu’un individu est en ce qui concerne le véhicule et ses capacités, le plus de confiance et de calme il peut démontrer lors d’un imprévu.

Sur sa conduite après avoir suivi le cours :
Je me surprends à me remémorer des techniques que l’instructrice m’a suggérées lorsque je fais un virage ou que je suis surprise sur une route glissante. J’ai maintenant des trucs à appliquer au lieu de me diriger vers mes émotions de panique et de détresse. Je suis en mesure d’évaluer le besoin au moment opportun et d’effectuer les manœuvres nécessaires afin d’anticiper et de contrer le danger potentiel.

Lors de l'exercise slalom
Photo : D.Rufiange
Lors de l'exercise slalom

Les réponses formulées par Jamila m’ont personnellement confirmé une chose ; le cadeau offert en valait la peine. Si, lors d’une situation d’urgence, elle sait maintenant comment mieux réagir, alors elle se trouve plus sécuritaire sur la route, tant pour elle que pour les autres usagers.

La prochaine étape sera un cours de conduite avancé, mais une chose à la fois.

Quant à notre instructrice, elle a démarré son école il y a quelques années, pour les raisons suivantes : « Je trouvais qu’apprendre les techniques de conduite sur chaussée glissante est quelque chose d’essentiel afin de rendre nos routes plus sécuritaires. En fait, ce cours devrait être obligatoire afin de bien comprendre les réactions de notre véhicule. Donc je trouvais vraiment important de donner la chance au grand public de pouvoir suivre ce cours, sans que les coûts soient trop élevés. Je voulais rendre le tout plus accessible. »

Et ça fonctionne, car chaque hiver, c’est près d’une centaine de personnes qui profitent de son expertise. Ces derniers s’inscrivent, « car ils veulent mieux connaître leur véhicule, prendre de l’expérience (on a beaucoup de jeunes conducteurs), développer les bons réflexes, surmonter une peur en lien avec un accident qui a eu lieu dans le passé, ou tout simplement venir s’amuser avec leur voiture en circuit fermé. »

Et à travers ces cours, elle note que c’est lors de l’épreuve du slalom que les gens en apprennent le plus : « Je pense que cet exercice intègre beaucoup de notions à travailler. La vision, la douceur avec le volant, les transferts de poids, la vitesse constante, une bonne compréhension du sous-virage et du survirage. C’est pour moi un exercice essentiel au cours. »

Les participants au cours de conduite hivernale
Photo : D.Rufiange
Les participants au cours de conduite hivernale

Et, bien sûr, tout est adapté à la personne qui le suit. Il y avait des gens craintifs lors de notre journée au circuit de Sanair et il est important pour elle de respecter la réalité de chacun. « C’est l’environnement parfait pour vaincre ses peurs », explique Marie-Laurence Paquin.

Quant à notre étudiante de la journée, elle a réussi ses épreuves avec brio, impressionnant même l’instructrice. Cependant, celle-ci avait une chose à rappeler à tous après le cours.

« Évidemment, il est important de rappeler à tous après un cours comme celui-là que personne n’est invincible. Même avec les bons réflexes et de l’expérience en circuit fermé, la seule solution sur la glace, c’est de ralentir. Sans oublier tous les imprévus qui peuvent se trouver sur notre chemin. »

Quant à votre humble serviteur, il s’agissait d’une première expérience du genre avec en compagnie d’une personne moins expérimentée. Dans le cadre de notre métier, on est appelé à pousser la machine à fond sur circuit, tant l’été que l’hiver. Il est important de bien se remémorer que tous ne possèdent pas notre chance (celle d’être souvent à l’essai et en contact avec des professionnels). Aussi, il est aussi important de se rappeler que nous ne sommes pas invincibles non plus sur la route.

Bref, prudence au volant, en tout temps. Et n’hésitez pas à vous inscrire à un cours de conduite hivernale. C’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous offrir ou proposer à un proche.

Marie-Laurence Paquin et Jamila
Photo : D.Rufiange
Marie-Laurence Paquin et Jamila