Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Max Karting: Frissons intenses garantis en kart de compétition (+vidéo)

Max Karting: Frissons intenses garantis en kart de compétition (+vidéo)

Par ,

C'est (enfin !) la semaine du Grand Prix du Canada. Vous êtes mordu de sensations fortes et vous désirez connaître (enfin) le frisson de la course automobile ? Vous désirez réveiller le Michael Schumacher qui sommeille en vous ? C'est possible, et ce, à très peu de frais !

(Photo: Laurence Paquin)

En effet, l'école de pilotage Max Karting, logée au circuit de St-Roch-de l'Achigan International au Québec, propose des cours de pilotage de karting avec de véritables machines de compétition.

Le circuit de plus d'un kilomètre de SRA Karting International est très technique, rapide et a même été l'hôte du Championnat nord-américain et même d'une manche du Championnat du monde de karting.

Alors que des super voitures de sport comme des Ferrari, Corvette et Porsche atteignent à peine 1G en virage, vous pourrez, dans un kart de compétition, encaisser plus de 2,5G !



Mais attention : il ne s'agit pas de kart de location de type « pout-pout », mais de karts de course propulsés par des moteurs Rotax Max de 125cc produisant environ 31 chevaux à 14 000 tours/minute. Quand on songe que le kart ne pèse que 300 livres, avec le pilote à bord, on obtient un rapport poids-puissance extrêmement favorable !

Les premiers tours de pistes sont étranges, car un kart diffère beaucoup de l'automobile. On est assis à un pouce du sol, la direction est ultra vive et non assistée, il ne possède qu'une seule vitesse et un embrayage automatique, il n'y a pas de suspensions, il n'y a qu'un seul frein à disque qui agit sur le train arrière, il n'y a pas de différentiel, les pneus sont lisses, et on ne dispose d'aucune protection.

Rouler à fond sur les bosses secoue terriblement, et après quelques séances en piste, les muscles du cou, durement sollicités, crient de martyre ! Les côtes sont aussi durement martelées par le passage répétitif sur les vibreurs.

« L'acquisition de données indique qu'on atteint environ 110 km/h au bout des deux lignes droites, » explique Robert Bédard qui a ouvert l'école Max Karting au printemps 2004.

« Le kart Rotax n'accélère pas très vite de zéro à 20 km/h, mais il bondit de 20 à 100 km/h en moins de quatre secondes. Assis à un pouce du sol, la vision est très différente. Tout est sérieusement accéléré ».