Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Maybach dévoile son nouveau coupé Exelero développé avec la participation de la firme Fulda

Maybach dévoile son nouveau coupé Exelero développé avec la participation de la firme Fulda

La collaboration entre le manufacturier de voitures de luxe allemand et le fabricant de pneus est de retour après une attente de soixante-six années Par ,

La collaboration entre le manufacturier de voitures de luxe allemand et le fabricant de pneus est de retour après une attente de soixante-six années.

La publicité et les véhicules concept vont de pair, particulièrement dans le monde automobile. D'innombrables compagnies utilisent des véhicules concept pour exposer de nouveaux produits qui ont abouti dans des automobiles parmi les plus fascinantes et les plus exclusives de la planète. Fulda Reifenwerk, la filiale allemande du fabricant de pneus Goodyear, a probablement atteint les plus hauts sommets mondiaux avec un coupé Maybach Exelero de 700 chevaux. Cette dernière a été spécialement conçue pour attirer l'attention sur ses nouveaux pneus Exelero hyper larges de haute performance.

Fulda Reifenwerk, la filiale allemande du fabricant de pneus Goodyear, vient d'introduire un coupé Maybach Exelero de 700 chevaux. (Photo : Fulda Reifenwerk)

Parmi tous les différents manufacturiers automobiles avec lesquels Fulda aurait pu travaillé, la firme a choisi le fabricant de voiture de luxe ultime Maybach. Le lien entre les deux firmes date des années 30 alors que le duo avait défié Auto Union (une des firmes regroupées pour éventuellement former Audi) et Mercedes-Benz afin de briser la barrière des 200 km/h sur les « autobahns » allemande. En 1938, Fulda avait eu recours à la Maybach SW 38, un coupé deux portes aérodynamique basé sur le châssis Zeppelin afin d'effectuer des essais à haute vitesse pour ses pneus. Propulsée par un moteur 6 cylindres de 3,6 litres qui développait 140 chevaux, le SW 38 avait été capable de surpasser les 200 km/h en repoussant les limites de la performance (pour cette époque, en tout cas).

La Exelero a été conçue pour les hautes vitesses, elle est apte à dépasser les 350 km/h. (Photo : Fulda Reifenwerk)

En 2005, séparées par plus de soixante-six années, les firmes Maybach et Fulda se réunissent à nouveau grâce à la résurrection de la marque de grand luxe par DaimlerChrysler en Allemagne. D'une manière très similaire à la SW 38, la Exelero a été conçue pour les hautes vitesses, mais cette fois Fulga affecte le véhicule à une tâche qui consiste à atteindre des vitesses au dessus de 350 km/h!

S'il est vrai que le but fondamental de la Exelero est de dépasser la vitesse ciblée, il y a d'autres buts que les deux firmes se sont fixées. Elles voulaient une limousine qui rend hommage à l'originale en terme de style et d'image. Le style de la carrosserie a été confié au département de design du Collège de Pforzheim qui a pondu plusieurs designs potentiels. La forme du produit fini est une combinaison de quatre designs séparés, comme la lunette arrière séparée de la Corvette Stingray des années 60 et la partie arrière d'un bateau de compétition. Les principales sources d'inspiration sont les machines de haute vitesse originales des années 30.

La forme du produit fini est une combinaison de quatre designs séparés, comme la lunette arrière séparée de la Corvette Stingray des années 60 et la partie arrière d'un bateau de compétition. (Photo : Fulda Reifenwerk)

Si on la compare aux Maybach 57 et 62, les véhicules de série actuels de la marque de luxe, la nouvelle Exelero adopte un langage stylistique complètement différent. La voiture est construite sur la plateforme de la plus courte des deux limousines, la 57 de 5,7 mètres de long qui lui donne toujours une allure gigantesque. De plus, elle est un peu plus longue que la 57 avec une longueur de 5 850 mm (230,3 pouces), une largeur substantiellement plus imposante avec ses 2 140 mm (84,25 pouces) et un empattement identique de 3 390 mm (133,5 pouces). La seule mesure qui soit inférieure est la hauteur qui se chiffre à 1 390 mm (54,7 pouces). Peu importe, la Exelero n'a jamais l'air aussi grosse que dans la réalité. Sa carrosserie est bien proportionnée avec son long capot et sa partie arrière en pente douce.