Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda Adventure Rallye 2017 : une 4e édition forte en émotions

Mazda Adventure Rallye 2017 : une 4e édition forte en émotions

Le rallye de Mazda Canada est presque devenu une coutume annuelle Par ,

Après avoir pris une pause en 2016, le Mazda Adventure Rallye en était à sa 4e édition en 2017 et, à l’instar du rallye de l’automne 2015 en Colombie-Britannique, lui aussi s’est déroulé en sol canadien (les 2 premières éditions de l’événement ont été disputées aux États-Unis). 

Le Mazda Adventure Rallye invite une bande de joyeux chroniqueurs automobiles d’un peu partout au pays à s’investir à fond pendant quelques jours, et ce, dans l’unique but de ramasser de l’argent pour une bonne cause. Chaque équipe peut remporter une somme de 10 000 $ qu’elle remet ensuite à l’organisme prédéterminé. Celles qui arrivent en 2e et 3e positions décrochent respectivement 2 000 $ et 1 000 $. 

Faisant équipe avec un autre collaborateur d’Auto123.com, Dan Heyman, je me devais d’être prêt pour cette 4e manche du rallye, simplement parce qu’en 2015, lors de la dernière journée, c’est notre duo qui était monté sur la plus haute marche du podium. Inutile de vous dire que la pression était sur nos épaules pour répéter l’exploit et remettre un autre beau chèque à un organisme qui vient en aide aux jeunes en leur fournissant un service professionnel de consultation et d’information à toute heure du jour, 365 jours par année. 

Voici donc le récit d’une autre belle histoire mettant en vedette Mazda, une aventure et une noble cause...

Muskoka, une région méconnue
Au fil des ans, Mazda nous a habitués à des endroits exotiques, ce qui ajoutait un petit quelque chose à ces longues journées de conduite. Des décors à couper le souffle du Colorado et de l’Utah, en passant par les routes sinueuses du Tennessee, sans oublier les chemins forestiers de la Colombie-Britannique, il y en a eu pour tous les goûts. 

Pour le Mazda Adventure Rallye 2017, le constructeur a préféré un emplacement central, non loin de ses bureaux administratifs de Toronto, plus précisément dans la région de Muskoka. Bien que celle-ci soit réputée pour ses paysages pittoresques, il n’était pas dit que les routes seraient à la hauteur des attentes des amateurs de conduite. Or, nous avons eu droit à une très belle surprise!

La formidable Mazda MX-5 RF 2017
Mazda, qui a fait sa marque dans l’industrie en élaborant des véhicules plaisants à conduire, n’a pas dérogé à son plan : son rallye canadien serait encore une fois disputé au volant d’un bolide amusant au possible. Nous avons donc découvert, quelques minutes avant le début des hostilités (!), que notre mode de transport pour les 3 prochains jours allait être la nouvelle Mazda MX-5 RF 2017, une version à toit rigide rétractable du populaire roadster. 

Au-delà du supplément exigé pour s’asseoir au volant de ce modèle plus racé, la Mazda MX-5 RF possède un toit escamotable qui, une fois rangé, transforme la voiture en une sportive de type targa. Le poids ajouté sur l’essieu arrière se veut lui aussi un avantage au niveau de la motricité, tandis que les nouveaux ajustements de la suspension arrière contribuent à améliorer son comportement routier. 

La bonne nouvelle, c’est que sous cette coquille sportive se cache toujours une formule aussi délinquante à piloter sur un tracé sinueux!

L’expérience n’est pas garante de succès
La beauté du rallye de Mazda, c’est que chaque édition a ses particularités, les épreuves étant uniques aux régions parcourues. Malgré mon expérience et celle de Dan à cette course caritative, rien ne garantissait une nouvelle présence sur le podium. Nous devions être sur nos gardes, la plupart des autres équipes étant nouvelles à ce petit jeu.  

Première journée : un bon départ
Notre périple débutait à quelques pas de l’aéroport de la Ville Reine, ce qui signifiait obligatoirement une montée vers le nord de la province par les autoroutes monotones de la région.

Heureusement, notre recherche d’éléments visuels nous obligeait à garder l’œil ouvert. Au fil des kilomètres, nous avons pu constater que la Mazda MX-5 RF est plus silencieuse qu’elle n’y paraît, son toit rigide constituant une meilleure barrière que la capote souple de la MX-5 normale. 

Dans la région de Muskoka, les routes locales permettaient au coupé sport de s’exprimer plus librement. Avec des surfaces inégales, du sable et de la glace se mélangeant au gravier, notre voiture s’est rapidement habillée d’un manteau de poussière. Malgré ce détail esthétique, les visages des participants lors de la pause du midi voulaient tout dire : cette aventure allait être infiniment amusante!

Après une première journée écourtée à cause d’un départ tardif, notre équipe trônait au sommet avec un pointage de 18,5 sur une possibilité de 20. Le périple avait bien commencé!

Deuxième journée : un dépassement en règle
Plus confiants grâce à cette position enviable, nous avons entamé la seconde journée de pilotage et de navigation avec un large sourire. Le toit replié, avec une tuque, des gants et un manteau d’hiver, sans oublier les sièges chauffants, nous pouvions poursuivre notre aventure. Si la première partie de la journée s’est bien déroulée, le nombre de questions étant raisonnable, l’autre partie a demandé un type de conduite différent. Il y avait 2 objectifs : la meilleure économie de carburant possible et une distance totale bien précise, chacune étant calculée à l’aide de l’ordinateur de bord de la voiture. 

Les règles de la conduite « verte » ont donc été respectées à la lettre pour cette étape. La ventilation ne fonctionnait que lorsque nous en avions besoin, les sièges chauffants étaient désactivés et le toit se trouvait en position fermée pour garantir un aérodynamisme optimal. Bien entendu, à chaque tronçon descendant, la boîte de vitesses se devait d’être au point mort afin d’économiser un maximum de carburant. Résultat : notre consommation moyenne a été de 5,2 L/100 km. Par contre, les meilleures équipes ont enregistré 4,8 L/100 km.

Au terme de cette journée, l’équipe qui nous talonnait la veille a réussi à nous doubler. Nous nous retrouvions donc en 2e position. 

Troisième journée : une coûteuse erreur
Au lever du jour, la température des environs avait chuté considérablement, ce qui rendait les conditions de route plus ardues. Sur certains tronçons, la glace noire représentait un obstacle à prévoir. Les pneus d’hiver montés sur les voitures n’étaient donc pas inutiles, après tout. 

Malheureusement pour notre équipe et la fondation Jeunesse J’écoute, un retard au premier point d’arrêt nous a coûté 5 points. Le fait de devoir nous débrouiller sans GPS n’a pas aidé. Comme il y avait moins de points à ramasser lors de cette 3e journée, la pente devenait d’un seul coup insurmontable. Nous avons donc fait une croix sur le podium et poursuivi afin de sauver notre honneur. 

Finalement, l’équipe d’Auto123.com a terminé au 5e rang. La lutte s’est resserrée au fil des épreuves et seulement 2 petits points séparaient la 2e place de la 7e. 

Constat final
Comme l’ont mentionné les organisateurs du rallye, la compétition n’a jamais été aussi serrée. Il faudra donc redoubler d’ardeur si notre équipe est invitée de nouveau à cet événement proposant beaucoup de kilomètres au volant d’un véhicule Mazda, des stratégies à respecter et quelques causes nobles à servir. 

 

Photos :V.Aubé
Photos du Mazda Adventure Rally 2017