Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda : Au moment où l'on s'en attend le moins

Mazda : Au moment où l'on s'en attend le moins

Par ,

Je pense que nous avons tourné le dos aux bons manufacturiers dernièrement. Les Kia et Hyundai de ce monde ont certes augmenté la qualité de leurs offres, au point où ils peuvent se targuer de pouvoir rivaliser avec les grands manufacturiers à succès. Nous avons tous été subjugués récemment par le tintamarre provoqué par plusieurs grandes réussites coréennes et autres, pendant qu'à l'arrière-scène, un certain manufacturier nippon observait la compétition en silence.

La société Mazda s'apprête maintenant à sortir de son terrier.

Ce serait malhonnête de dire que le constructeur n’a rien fait ces dernières années. L’entreprise a plutôt choisi de travailler dans l'ombre, afin d'attendre le moment opportun pour prendre le marché par surprise, tandis que nous leur avions tourné le dos.

La Mazda 6 et la CX-5 ont eu l'effet d'une bombe dans le marché. Malgré le fait que je n'ai pas encore eu le plaisir de prendre le volant de ces nouveaux modèles (gardez l'œil ouvert pour ma grande balade au Texas en février), les premières impressions m'ont, comment dire, impressionnées. Côté style, ils ont réussi à innover sans rebuter (pas trop agressif, mais quand même assez audacieux pour attirer le regard), avec, en prime, plusieurs innovations techniques majeures tournant autour du concept SKYACTIV. Pour certains, Mazda semble suivre des ornières familières, mais la recette est indéniablement vouée au succès.

Mazda CX-5 2014 vue côté
Photo: Mazda

Les Québécois sont friands des produits Mazda depuis toujours. Pensons à la 323 et la Protégé, et le succès retentissant récent de la Mazda 3. Ce modèle a connu succès après succès depuis ses débuts en 2002. Mazda est en territoire ami dans l'est du pays, comme en témoigne la popularité de la CX-7 et la première mouture de la Mazda 6.

N'oublions pas la friande, mais très défraîchie MX-5 (Miata). Il faut admettre qu'il y a peu à redire sur ce véhicule, très peu, mais mon plus grand souhait (ainsi que celui de plusieurs de mes collègues) serait que Mazda retourne à la planche à dessin afin d'apporter une touche de modernité et d'innovation à ce modèle. Il est question ici d'une légende, alors imaginez le potentiel…

Mais, se peut-il que Mazda nous souffle à l'oreille qu'un nouveau modèle MX-5 soit dans les cartons, et que nous sommes un peu trop distraits pour bien capter leur message…

Pendant que nous assistons à une vague de « top-modèles » éphémères qui paradent sur le tapis rouge, Mazda continue tranquillement à lancer de nouveaux véhicules sur le marché, une sorte de « révolution tranquille » qui risque de tout balayer, sans rien casser. C'est une société rigoureuse, qui applique cette rigueur à fabriquer des véhicules que les gens veulent acheter.

Contrairement à certains manufacturiers qui comptent sur une certaine « fidélité » hypothétique récurrente de leur clientèle, Mazda construit petit à petit une base solide de loyaux clients, et ce, depuis plusieurs années déjà. Les produits Mazda demeurent contemporains et performants (prenons la Miata et la Mazdaspeed 3 en exemples).

Les consommateurs s’intéressent à nouveau à la nouvelle Mazda 6 et la CX-5. Une fois le dos tourné, qui sait quelle surprise aura encore concocté cet imprévisible fabricant nippon.

Mazda6 2014 vue 3/4 avant
Photo: Mazda