Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda Kabura Concept 2006

Mazda Kabura Concept 2006

Mazda complète son trio de prototypes avec la Kabura Par ,

Mazda complète son trio de prototypes avec la Kabura

Le prototype Kabura, une mini voiture sport, a été la plus grande vedette de Mazda à Détroit. (Photo: Jonathan Yarkony, Canadian Auto Press)
Mazda a fait une entrée remarquée au Salon international de l'auto de Détroit avec son nouveau véhicule multisegments CX-7, un clone du prototype MX-Crossport dévoilé un an auparavant. Son style est évidemment plus sobre, mais il demeure musclé et agressif, dégageant une forte présence. De même, l'intérieur a été amputé de plusieurs gadgets technos comme l'instrumentation futuriste et les sièges flottants montés sur des rails. L'habitacle n'en demeure pas moins fabuleux, bien qu'il ne soit pas aussi sensationnel que l'extérieur. Si le Tribute a permis au constructeur nippon de s'aventurer dans le segment des utilitaires sport, le CX-7 sonne une offensive beaucoup plus audacieuse. C'est un vrai Mazda tout craché, contrairement au Tribute.

Malgré tout, le CX-7 n'était pas la grande vedette dans l'aire d'exposition de Mazda - ou du moins celle qui a attiré le plus la foule. Cet honneur revient au prototype Kabura, dévoilé par l'homme qui a été responsable de son design au studio californien de Mazda, Franz von Holzhauzen. Après la Sassou (conçue au centre européen de design de Mazda) et la Senku (conçue au centre de recherche et développement de Yokohama de Mazda, près de Tokyo), la branche nord-américaine a concocté son propre prototype, dont les chances de voir le jour semblent être plus grandes que les deux autres.

Ce n'est peut-être pas la Mazda la plus puissante mais, à l'instar de la MX-5, la Kabura est légère, agile et elle fait sourire. (Photo: Mazda Canada)
Alors que les Européens et les Japonais ont repoussé leur imagination le plus possible afin de créer leur modèle respectif, Holzhausen et ses collègues californiens ont étudié les nouvelles voitures compactes de performance comme la 350Z, l'IS 350, la Mustang et la Civic Si Coupé. Par conséquent, bien que la Kabura n'ait pas l'air sortie d'un film de Batman, elle séduit par son design qui serait plus facilement transposable en modèle de série.

La Kabura semble déjà intégrée à la famille Mazda, aux côtés de l'élégante et polymorphe Mazda6, de la compacte et économe Mazda3, de la très sportive mais pratique RX-8, du roadster MX-5 renouvelé et dudit CX-7. Le fabricant a même une appellation qu'il pourrait réutiliser tout en respectant sa nouvelle logique de désignation alphanumérique et la configuration de coupé à propulsion: RX-3.

Agressive, trapue, musclée et sculptée; la Kabura a tous les ingrédients d'une voiture sport. (Photo: Jonathan Yarkony, Canadian Auto Press)
Alors, sommes-nous en présence d'une future RX-3, dérivée de la RX-8? Mazda est muette sur la question. Précisons toutefois que la Kabura emprunte certaines de ses composantes au châssis de la MX-5.

La puissance est transmise aux roues arrière par une version de 2,0 litres du renommé moteur MZR à DACT et 16 soupapes ainsi que par une boîte manuelle à six vitesses. Rappelons que les trois prototypes ont d'abord été conçus comme de véritables exercices de style. Or, il semble que les Américains aient été plus conventionnels au chapitre de la motorisation que leurs confrères européens et japonais, qui ont développé un moteur turbocompressé à petite cylindrée pour la Sassou et un moteur rotatif à hydrogène pour la Senku. À mon avis, nous avons déjà les bases de la prochaine «MX-3» que j'ai si hâte de conduire. J'espère seulement que Mazda décidera d'ajouter le moteur DISI turbocompressé de 2,3 litres que se partagent la Mazdaspeed6 et le CX-7. Le cas échéant, le constructeur répèterait le scénario de la 3, la 6 et la RX-8, des voitures qui ont toutes démontré de nouveaux tours de magie dans leur catégorie respective.

Original, audacieux et raffiné; l'intérieur de la Kabura témoigne d'une excellente conception. (Photo: Jonathan Yarkony, Canadian Auto Press)
Dans le cas contraire, avec un simple moteur de 2,0 litres et des roues moins grandes que celles du prototype (19 pouces à l'avant et 20 pouces à l'arrière), la voiture pourrait se vendre à un prix égal ou même inférieur à la MX-5 (27 995 $) - une solution idéale considérant la clientèle jeune à laquelle s'adresse Mazda.

À propos, «Kabura» est un terme japonais désignant la flèche qui émet un son lorsqu'elle est lancée et qui est utilisée pour annoncer le début d'une bataille. Il faut croire Mazda quand elle affirme que cette flèche illustre sa volonté de «poursuivre ses innovations vers des horizons uniques et palpitants», probablement contre une plus grande compétition que la MX-5.