Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

McAfee : l'électronique de nos véhicules pas assez sécurisée

McAfee : l'électronique de nos véhicules pas assez sécurisée

Par ,

McAfee, un important éditeur de solutions de sécurité surtout connu pour ses logiciels antivirus, a publié les résultats d'une étude réalisée avec Wind River et plusieurs autres collaborateurs de renom, qui conclut que nos véhicules sont plus que jamais susceptibles aux attaques de gens malveillants.

Ils ont appuyé leurs déclarations à l'aide de quelques exemples symbolisant les défis qui attendent les constructeurs automobiles, à une époque où leurs produits se différencient par la technologie qu'ils utilisent plutôt que par des commodités comme des sièges chauffants ou le nombre de porte-gobelets.
  • L'année dernière, des chercheurs des Universités de San Diego et de Washington, ont démontré que les composantes de sécurité les plus importantes pouvaient être piratées à l'aide de leur logiciel, nommé Car Shark, et d'un simple ordinateur portable.
  • En devinant le code d'accès Bluetooth, les experts ont conclu qu'un accès à des services d'immobilisation du véhicule serait possible, permettant à des truands de mettre un véhicule hors service quand bon leur semble et à l'insu des propriétaires.
  • Au Texas, un ancien employé d'un concessionnaire, mécontent du traitement qui lui avait été réservé, a réussi à désactiver 100 véhicules et créé la confusion en déclenchant leurs klaxons.
  • Tom Tom, l'un des plus importants fournisseurs de GPS au monde, s'est retrouvé dans l'embarras après avoir vendu des données, autorisant les forces de l'ordre des Pays-Bas de consulter les endroits où les automobilistes dépassaient les limites permises, pour mieux placer leurs radars et ainsi optimiser leurs revenus.

Avec l'intégration de la technologie qui devient chose commune, de la voiture la plus économique à la plus luxueuse, McAfee sonne l'alarme afin que de fâcheuses situations puissent être évitées dans le futur.

Il faut cependant souligner que ce n'est pas la première fois qu'un tel défi se présente. Dans les années '80, les vols de voiture ont grimpé en flèche, lorsque les bandits ont trouvé une manière de contourner l'allumage en court-circuitant les liaisons électriques. De plus, les premiers dispositifs d'entrée sans clé pouvaient facilement être piratés en utilisant une télécommande universelle.

Dans un cas comme dans l'autre, une solution fut rapidement trouvée.


Source: Clubic