Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

McLaren est ici pour rester

McLaren est ici pour rester

Par ,

McLaren. Dites-le à voix haute. Ça sonne comme le nom d'un pub de la rue Crescent à Montréal ou Yonge à Toronto. McLaren est en fait l'une des compagnies de course automobile les plus grandes, les plus expérimentées et les plus titrées au monde. Les amateurs savent que la firme de Woking, dans le comté de Surrey en Angleterre, a créé des technologies remarquables ainsi qu'un petit nombre de voitures de très haute performance tant pour la route que pour la piste.

Pour connaître autant de succès, ça prend du génie. Bruce McLaren, le fondateur, a accompli de grandes choses en tant que pilote de course et il a influencé ce qu'est devenue la compagnie aujourd'hui. Or, c'est plutôt Gordon Murray qui dirigeait McLaren au moment où la voiture de route F1 est née. Cette machine légendaire, construite de 1993 à 1998, a tout de suite su incarner la vitesse et l'exotisme. Chacun des 64 exemplaires vaut maintenant des millions, même celui de l'acteur britannique Rowan Atkinson alias Mr. Bean (qui a subi plus d'une collision). 

Il a fallu attendre une douzaine d'années avant de voir apparaître une nouvelle McLaren, la MP4-12C, mais ça en valait bien la peine. Rapidement, celle-ci a su s'imposer devant la Ferrari 458 et la Lamborghini Gallardo. Au total, 2 000 unités ont été produites et vendues à partir de 240 000 $US. Une version décapotable, la MP4-12C Spider, a également été offerte (2009-2014). La popularité de la voiture a incité McLaren à élargir son portfolio. 

La 650S a pris le relais, inspirée en grande partie de l'incroyable McLaren P1. Son succès ne fait aucun doute, surtout en version Spider; d'ailleurs, seule cette dernière sera offerte à compter de très bientôt. Puis est venue la 675LT, qui deviendra la nouvelle étoile de McLaren. Dépêchez-vous, car à peine 500 exemplaires seront fabriqués.

Revenons sur la P1, dont les 375 copies sont déjà toutes réservées. Celle que vous voyez sur les images s'est vendue pour plus du double de son prix original (au-delà de 2,5 million $). Si vous en croisez une sur la route au Canada, comptez-vous extrêmement chanceux, car seulement 10 ont été allouées au marché canadien.

En tout, on dénombre présentement 200 voitures McLaren au pays, soit environ 30 % dans la région de Toronto, 30 % à Vancouver et 20 % à Montréal. Ce chiffre devrait tripler prochainement avec le lancement des McLaren 540C (exclusive au Canada) et 570S (États-Unis et Canada), membres de la Série Sport « d'entrée de gamme ». La première se vendra à partir de 196 500 $ et la seconde, à 219 750 $. Si vous décidez de personnaliser la vôtre par l'entremise de McLaren Special Operations, il n'y a à peu près pas de limite!

J'entrevois toutefois un problème si McLaren n'a pas de modèles disponibles pour que les gens voient et essaient avant d'acheter. Deux concessionnaires seulement existent au Canada, soit un à Toronto et l'autre à Vancouver. Un 3e ouvrira ses portes à Montréal au printemps 2016.

Contrairement à des marques ultra marginales telles que Fisker et Spyker, McLaren est ici pour rester. Elle possède l'influence, le prestige et le côté désirable que toutes les compagnies de luxe espèrent obtenir. J'ai juste hâte d'en essayer une!

Photos :S.D'Amour
2015 McLaren P1 pictures