Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mes impressions du Salon de New York

Mes impressions du Salon de New York

Par ,

Le visage des salons automobiles nord-américain change chaque année. Alors qu'auparavant, Détroit déclassait tous les autres, ce dernier se fait désormais sérieusement chauffer dans la course du salon le plus important d'Amérique.

Chacun des aspirants au « titre » a sa spécialité : Los Angeles s'est donné un visage vert et exotique; Chicago mise sur la superficie et les nombreux nouveaux camions présentés. Quant à New York, il compte essentiellement sur sa popularité publique (plus de 1,2 million de visiteurs franchissent annuellement les tourniquets du Javits Center) pour attirer les constructeurs et leurs nouveautés.

Hyundai Genesis

Traditionnellement, ces stratégies visant à émerger du lot ne fonctionnaient qu'à moitié. Même si le Salon de New York trônait au sommet de mes préférences nord-américaines, les premières présentées dans la Grosse Pomme se comptaient souvent sur les doigts d'une main. Mais cette année, New York a littéralement croulé sous les dévoilements, dont certains marqueront assurément l'histoire.

Le tournant de Hyundai
Parmi les nouveautés incontournables, la venue de la grande berline de luxe Hyundai marque sans contredit un virage décisif dans le paysage automobile nord-américain. Hyundai l'a d'ailleurs compris et a frappé fort pour son dévoilement : on avait réservé une salle entièrement vitrée en bordure de la rivière Hudson pour dévoiler en grande pompe la grosse berline. On a même fait appel à Dave Mason, vedette américaine du country, pour animer la soirée. Hyundai 1; Amérique 0.

Parmi les autres nouvelles d'importance dévoilées à New York, les bannières de luxe ont tenu le haut du pavé. Chez Infiniti, le lancement du nouveau coupé G (mais surtout l'arrivée d'un multisegment innovateur dans un créneau jusqu'alors inexploité) envoie un message on ne peut plus clair à l'industrie : le constructeur, dont les ventes sont en hausse, ne veut pas s'arrêter là.

Même chose chez Lexus, qui a profité du salon pour dévoiler son immense LX570, une extrapolation de l'ancien LX470 qui ne connaît de succès qu'aux États-Unis. Mercedes Benz et Audi ont également choisi New York pour dévoiler leur nouvelle voiture haute performance : tandis qu'Audi demeure dans l'abordable, l'autre constructeur allemand tranche pour la très haut de gamme CL65.

Lexus LX 450