Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Montréal 2013 : Code Vert

Montréal 2013 : Code Vert

Par ,

Lors de la journée des médias du Salon international de l'Auto de Montréal 2013 (SIAM), j'ai fait face à une réalité dont je prends de plus en plus conscience : en tant que mordu de mécanique et d'automobile qui carbure à l'essence, je suis un dinosaure.

Ça me frappe quand, à un salon de moyenne envergure comme celui de Montréal, toutes sortes de véhicules futuristes et remplis de technologies « anti-moi » sont réunis sous un même toit.

En sillonnant les différentes aires d'exposition, je ne semblais voir que des kiosques et des stations dédiés aux véhicules hybrides et électriques. De la smart fortwo électrique à la Chevrolet Volt, il est quasiment impossible pour les visiteurs (lire : ceux qui achètent) d'ignorer leur présence.

Mitsubishi iMiEV au salon de l'auto de montréal
Photo: Colin Styker

Plus le temps passe et plus l'avenir rapproché devient le présent. Les stations de recharge pour véhicules électriques ne sont plus une utopie car on en voit régulièrement dans la vie de tous les jours. Notre essai comparatif des voitures électriques nous l'a d'ailleurs démontré.

Comme aux autres salons ailleurs dans le monde, les technologies alternatives monopolisent de plus en plus l'attention. Mis à part quelques exceptions, on se rend vite compte en arpentant les salles du Palais des Congrès de Montréal (où se déroule le SIAM) que les petits véhicules occupent la majorité de l'espace consacré aux manufacturiers.

L'automobile électrique évolue au même rythme effréné que tous les systèmes et gadgets électriques modernes. Il y a un an, je répétais à qui voulait bien l'entendre de ne pas en acheter une avant quelques années, car le jeu de l'offre et de la demande finirait par baisser les prix à un niveau plus abordable. Or, la Nissan LEAF (fabriquée aux États-Unis) contredit déjà la notion que les voitures électriques coûtent trop cher. En ce qui concerne leur fiabilité, je ne m'inquiète pas vraiment.

À plus d'une reprise, nous avons également découvert que ces engins ne sont pas ennuyants à conduire. Et si vous croyez qu'il s'agit simplement d'une mode passagère, sachez que le nombre de brevets pour énergies alternatives a augmenté de 182 % depuis 2006.

Pour ma part, je devrai soit finir mes jours avec ma bonne vieille Volkswagen Jetta ou apprendre à vivre sans faire de changements d'huile.