Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Musée Gilles-Villeneuve: La police du tabac fait machine arrière

Musée Gilles-Villeneuve: La police du tabac fait machine arrière

Par ,

Source : Musée Gilles-Villeneuve

La direction du musée Gilles-Villeneuve a appris hier en fin de journée que la police du tabac faisait marche arrière et que l’établissement de Berthierville ne sera pas mis à l’amende pour avoir exposé des photos historiques de Gilles Villeneuve portant sa combinaison de course et son casque arborant le logo d’une marque de cigarette.

Depuis quelques jours, la nouvelle voulant que le musée soit mis à l’amende suite au passage de deux inspecteurs du ministère de la Santé et des services sociaux du Québec dans un local ou exposait le musée, rue Crescent, au centre-ville de Montréal, à l’occasion de la tenue du Grand Prix du Canada, s’était répandu comme une traînée de poudre dans les médias québécois.

Nous avons toujours pensé que le gros bon sens prendrait le dessus. Le ministère nous indique maintenant qu’il nous sera possible d’exposer des souvenirs de Gilles Villeneuve dans un local autre que le musée de Berthierville sans se faire taper sur les doigts.

Le ministère se range à nos arguments : les images de Gilles Villeneuve, logos de marque de cigarette ou pas, font partie du passé sportif et historique du Québec, servent à rappeler le souvenir du champion, et contribuent à promouvoir le musée… et non pas les compagnies de tabac, de confier le directeur général de l’établissement, Alain Bellehumeur.

« Depuis quelques jours, des dizaines et des dizaines de personnes, via courriel, fax, blogues, et commentaires sur de très nombreux sites web nous ont encouragés à ne pas baisser les bras, » de dire Bellehumeur.

« Un bureau d’avocats a même offert de défendre notre cause gratuitement. Des gens ont voulu amasser des fonds pour nous permettre de faire entendre raison au ministère. Cet appui, hors de l’ordinaire, et fort apprécié par les bénévoles et permanents du musée, témoigne de l’importance qu’attache encore aujourd’hui la population à Gilles Villeneuve, l’un de ses héros, et cela… plus de 28 ans après son décès! » de conclure Bellehumeur.