Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Naître avec le gène du... mauvais conducteur?!

Naître avec le gène du... mauvais conducteur?!

Par ,

Existe-t-il un gène qui prédispose un automobiliste à avoir des accidents? Selon le docteur Steven Cramer, neurologue et professeur à l’école de médecine de l’Université de Californie à Irvine (UCI), la réponse serait : oui!

Le Dr. Steven Cramer, neurologue de l’UCI, est un spécialiste de processus de rétablissement du cerveau après un accident cérébrovasculaire. Il est aussi coauteur d’une étude publiée récemment, qui suggère qu’un gène pourrait expliquer pourquoi certains automobilistes sont de mauvais conducteurs!

Une étude publiée récemment dans le journal médical « Cerebral Cortex » et réalisée par des spécialistes en neurologie de l’UCI révèle que les porteurs d’un gène particulier auraient obtenu des résultats 20% inférieurs à ceux de la moyenne lors d’un test de conduite effectué sur simulateur.

Quatre jours plus tard, lors d’une reprise de ce test, ces mêmes personnes auraient réalisé des scores aussi mauvais.

L’étude nous apprend aussi qu’un Américain sur trois serait porteur de ce gène, qui limite la production d’une protéine nécessaire au bon fonctionnement du cerveau pour les tâches de mémorisation.

« Les porteurs de ce gène font plus d’erreurs dès les premiers instants et ils oublient rapidement ce qu’ils apprennent », affirme le docteur Cramer, un coauteur de cette étude.

« Je serais curieux de connaître le code génétique des personnes qui sont impliquées dans les accidents de la route », ajoute-t-il. « Je me demande si les personnes qui portent cette variété de gènes ont plus d’accidents que les autres. »

Précisons que le groupe-test, qui a servi à l’étude, ne comptait que 29 candidats, dont sept étaient porteurs du gène qui est en cause.

Ce gène aurait toutefois un bon côté. D’autres études démontrent que les porteurs de ce gène maintiennent leur équilibre mental plus longtemps que les personnes atteintes de désordres neurodégénératifs, comme la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques!

Selon l’étude du docteur Cramer, 1 Américain sur 3 serait porteur du gène mis en cause dans son étude!


photo:Steve Zylius / University of California (Irvine) Communications, Newspress