Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Andrew Ranger compte s'illustrer dans deux séries à Montréal

NASCAR: Andrew Ranger compte s'illustrer dans deux séries à Montréal

Par ,

Le pilote québécois Andrew Ranger entend bien signer des performances étincelantes dans les deux séries auxquelles il va participer lors du NAPA Pièces d'Auto 200 NASCAR tenu à Montréal la fin de semaine prochaine.

Ranger a remporté une belle victoire le week-end dernier au Juliawine.com 100 de la série NASCAR Canadian Tire au Grand Prix de Trois-Rivières.

« Ça fait du bon au moral ! La première moitié de saison a été en montagnes russes », de dire Ranger à Auto123.com.

NASCAR Andrew Ranger
Photo: Getty Images/NASCAR

« On a effectué beaucoup de travail sur les freins et ça a été payant. À Edmonton, j'étais troisième et j'ai perdu l'usage de freins à cause de surchauffe. J'ai même dû effectuer un tête-à-queue pour me ralentir ! C'était une panne majeure. J'ai fini septième, mais on a perdu de gros points. Avec les changements apportés, le freinage n'a pas été un problème à Trois-Rivières et ça augure bien pour Montréal », d'ajouter Ranger.

Car le circuit Gilles-Villeneuve est terriblement dur pour les freins. « C'est difficile sur toutes les composantes de la voiture : moteur, freins, transmission, suspensions. C'est comme une course d'endurance. Une année, elle a duré quatre heures trente. C'est une éternité ! » d'ajouter Ranger.

Psychologiquement, le Québécois est en meilleure position qu'auparavant. « J'ai un nouvel agent, Steve Meehan, qui est propriétaire de l'écurie GC Motorsport International en série Nationwide et qui m'a pris sous son aile, » de poursuivre Andrew Ranger.

NASCAR Andrew Ranger
Andrew Ranger, vainqueur à Trois-Rivières. (Photo: Yanick Gougeon)

« Au NAPA Pièces d'auto 200 de Montréal, je vais donc courir dans les deux séries (Canadian Tire et Nationwide) au volant de voitures Dodge grâce au soutien des concessionnaires Dodge. Avec tout le travail médiatique que j'ai à faire, ce sera un week-end très, très occupé ! » précise Ranger.

Ranger compte-t-il privilégier une série plutôt qu'une autre ? « Non. Je suis deuxième au classement de la Canadian Tire et je peux remporter un troisième titre. Par contre, je voudrais bien aussi devenir le premier Québécois à gagner la course Nationwide. J'ai la voiture pour le faire. Mon objectif est de rouler parmi les cinq premiers avant de passer à l'attaque durant les derniers tours de la course, » de terminer Andrew Ranger.