Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR Montréal: Boris Said gagne devant Papis et Villeneuve

NASCAR Montréal: Boris Said gagne devant Papis et Villeneuve

Par ,

Boris Said a remporté une course complètement folle sur le circuit Gilles-Villeneuve, battant Max Papis et Jacques Villeneuve sur le fil d’arrivée du NAPA Pièces d’auto 200 de la série NASCAR Nationwide à Montréal.

Andrew Ranger, qui venait tout juste de gagner la course de la série Canadian Tire deux heures auparavant, a eu un accident dès le début de la course et a dû abandonner.

Entre temps, à l’avant, Ambrose mènait devant Villeneuve et Edwards. Le début de la course a été sérieusement ralenti par une série de neutralisations.

Boris Said (photo: Philippe Champoux/Auto123.com)

Au 21e tour, presque tous les meneurs ont ravitaillé sauf Robby Gordon qui, ayant pris le départ depuis l’arrière du peloton suite à une réparation à sa voiture après la qualification, décidait d’opter pour une autre stratégie.

Quand tout le monde est revenu en piste, Ambrose était 14e et Villeneuve, 15e.

Robby Gordon mènait alors la course devant Carl Edwards et Boris Said tandis que Ambrose et Villeneuve remontaient le peloton. Au 29e tour, Edwards a doublé Gordon à l’épingle.

Au 30e passage, l’ordre de passage était Edwards, Gordon, Ambrose, Said et Villeneuve.

Au 34e tour, Villeneuve a gagné un rang tandis qu’Ambrose prenait la tête devant Edwards.

À la fin du 40e tour, Edwards reprenait le premier rang devant Ambrose. Robby Gordon était 3e devant Villeneuve. Un tour plus tard, Gordon ravitaillait, permettant à Villeneuve de gagner un rang alors que Patrick Carpentier était 4e, au grand plaisir de la foule.

(photo: Philippe Champoux/Auto123.com)

Au 45e tour, Villeneuve a doublé Ambrose dont la voiture ne fonctionnait plus très bien. L’Australien est entré aux puits et l’arrêt fut terriblement long. Il perdait ainsi toute chance de gagner.

Au 50e tour, Carpentier a dû stopper, sa barre de traction étant cassée. Le Québécois fut forcé à l’abandon.

Devant le peloton, on retrouvait Edwards, Gordon, Villeneuve et Paul Menard. Tout ce monde roulait à la même vitesse et les écarts ne changeaient pas.

Au 65e tour, la voiture de Michael Arnett percutait le mur, provoquant une neutralisation. Villeneuve plongea dans les puits pour un peu de carburant et quatre pneus neufs. Edwards entra aux puits, mais sa voiture nécessitait des grosses réparations.

Au vert, une série de carambolages causa une autre neutralisation. Villeneuve, le seul au volant d’une voiture chaussée de quatre pneus neufs, était 4e. Un autre carambolage força cette fois le déploiement du drapeau rouge afin de nettoyer la piste.

À la dernière relance, la voiture de Gordon est tombée en panne d’essence. Boris Said et Max Papis ont négocié la dernière chicane ensemble, mais la voiture de Said a un peu mieux accéléré et il a croisé le fil avec une minuscule avance de 0,012 seconde sur Papis!

Villeneuve termine 3e, juste derrière les deux premiers, mais devant Brad Keselowski, Paul Menard, Joey Logano, J.R. Fitzpatrick and Parker Kligerman. Quelle course!!



Gallerie de l'article