Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comment négocier l’achat ou la vente d’un véhicule usagé

Comment négocier l’achat ou la vente d’un véhicule usagé

Des conseils précieux qui favoriseront une transaction avantageuse Par ,

Article fourni par CARPROOF

Que vous songiez à acheter un véhicule usagé ou à vous départir du vôtre, il est important d’obtenir le juste prix afin d’avoir le sentiment de faire une bonne affaire. Voici sans plus tarder quelques conseils de négociation pour les acheteurs et les vendeurs : 

Acheteurs :

1.    Faites votre recherche 
Combien se vendent les véhicules semblables à celui qui vous intéresse? Les affichages et les annonces peuvent vous donner une bonne idée de l’équipement et de la fourchette de prix afin de raffiner votre recherche. Rappelez-vous toutefois qu’il y a souvent une différence entre le prix demandé et le prix réel du véhicule vendu. Vos attentes doivent être réalistes. 

2.    Obtenez plus de détails sur le véhicule 
Plusieurs facteurs influencent le prix d’un véhicule usagé, alors vous devez tout connaître à son sujet. Un kilométrage anormalement élevé et des rapports d’accidents peuvent diminuer la valeur du véhicule, tandis que des ajouts ou des remplacements comme des pneus d’hiver ou des freins neufs vont l’augmenter. 

3.    Profitez bien de l’essai routier 
L’essai d’un véhicule représente une excellente occasion d’en apprendre davantage sur son état et son comportement routier en plus de discuter longuement avec le vendeur. Soyez prêt en ayant une liste de questions et de points à surveiller pour vous assurer de ne rien oublier. L’essai routier est un art que vous pouvez maîtriser.

4.    Demandez un rapport de véhicule CARPROOF 
Environ 30 % des véhicules ont déjà subi un accident quelconque et leur valeur s’en trouve diminuée. Un véhicule endommagé et réparé peut quand même s’avérer une bonne affaire, par exemple si vous rêvez d’un modèle de luxe à prix plus abordable. Connaître l’historique des dommages est crucial pour savoir si le véhicule a bien été réparé et s’il est toujours sécuritaire. 

Par ailleurs, 37 % des véhicules recherchés par CARPROOF font l’objet d’un droit de rétention, donc vous vous retrouveriez avec la dette du vendeur en l’achetant. Qu’est-ce qu’un droit de rétention exactement? Cliquez sur le lien pour le découvrir. Les rapports de CARPROOF vous indiqueront aussi si la voiture ou le camion usagé qui vous intéresse a des antécédents d'accidents, des problèmes d’immatriculation, des avis de rappel non réglés et bien plus.
 
5.    Exigez une inspection avant achat 
Apportez le véhicule et son rapport CARPROOF chez un garagiste d’expérience et de confiance pour qu’il procède à une inspection avant achat. C’est le seul moyen de vraiment s’assurer que le véhicule a été bien réparé, qu’il est sécuritaire et que des pièces ne seront pas à remplacer très prochainement.

6.    Connaissez vos limites
Entamez la négociation en sachant précisément le montant que vous êtes prêt à payer. N’ayez pas peur de reculer si le vendeur semble ignorer votre limite. 

7.    N’oubliez pas les taxes 
Quand vous calculez le montant maximal que vous êtes prêt à débourser pour acheter un véhicule usagé, rappelez-vous que vous devrez payer aussi les taxes applicables. Vérifiez les lois en vigueur dans la province où vous habitez pour connaître le prix réel à payer.

8.    Faites preuve de respect 
Ne faites pas une offre exagérément inférieure au prix demandé. Si vous trouvez ce dernier trop élevé, continuez tout simplement vos recherches. Une offre déraisonnable risque d’insulter le vendeur et celui-ci ne voudra pas négocier avec vous. 

Pour de plus amples renseignements sur l’achat d’un véhicule usagé, téléchargez gratuitement le Guide d’achat d’un véhicule d’occasion de CARPROOF

Vendeurs :
1.    Préparez votre véhicule à la vente
Un véhicule usagé a plus fière allure après un bon lavage, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Videz tous les déchets et vos effets personnels sans oublier le moindre compartiment. Nettoyez les tapis et passez l’aspirateur entre les sièges. Idéalement, votre véhicule devrait ravoir son look et son parfum d’origine.  

2.    Affichez des annonces complètes et détaillées en ligne
Un grand nombre de consommateurs canadiens qui magasinent pour un véhicule usagé (47 % selon Into the Minds of Consumers) amorcent leur recherche en consultant les annonces sur Internet. Assurez-vous que la vôtre contient toute l’information désirée, notamment un rapport de véhicule CARPROOF (en l’absence d’un tel document, 81 % des utilisateurs mettent une croix sur le véhicule).

3.    Demandez un prix réaliste 
Sans surprise, le prix est souvent le premier critère des acheteurs de véhicules usagés. Ils ne savent peut-être pas exactement le modèle qu’ils comptent acquérir ni l’endroit où le trouver, mais ils connaissent le montant qu’ils sont prêts à payer. Assurez-vous donc que le prix que vous demandez soit raisonnable, c’est-à-dire dans la même fourchette que des véhicules comparables sur le marché, question de ne pas vous éliminer de la course avant d’avoir eu la chance de négocier avec des acheteurs potentiels.

4.    Soyez transparent
De nos jours, les gens qui magasinent pour un véhicule usagé ont accès à plus d’information que jamais. Démontrez-leur que vous êtes un vendeur digne de confiance en faisant preuve d’honnêteté et de transparence quand il est question de l’historique du véhicule – 60 % sont prêts à acheter un véhicule endommagé si on leur prouve qu’il a été bien réparé. D’ailleurs, conservez précieusement toutes vos factures de travaux pour les montrer à l’acheteur au besoin.

5.    Sachez quoi répondre
Tous les acheteurs sont différents et certains pourraient vous surprendre avec leurs questions à propos de votre véhicule. Cela dit, il y a des points qui reviennent toujours dans la discussion et avoir de bonnes réponses claires à leur fournir peut vous aider.  

6.    Pensez à inclure vos pneus d’hiver
Avez-vous un ensemble de pneus d’hiver pour votre véhicule? Sinon, peut-être un porte-bagages de toit? Ce genre de plus-value vous aidera à rendre votre offre irrésistible.

7.    Connaissez bien le processus de vente 
Les règles et les lois qui encadrent la vente d’un véhicule usagé diffèrent d’une province à l’autre. Assurez-vous de bien connaître le processus et de faire valoir votre expérience en tant que vendeur. Voici un Guide pour finaliser la vente d’une voiture d’occasion entre particuliers qui présente les documents nécessaires et les étapes à suivre selon l’endroit où vous vous trouvez.

Pour de plus amples renseignements sur la vente d’un véhicule usagé, téléchargez gratuitement le Guide de vente d’un véhicule d’occasion de CARPROOF