Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Enquête de la NHTSA sur 600 000 camionnettes Ram HD Diesel

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l’équivalent de Transports Canada, a ouvert une enquête à propos d’un problème potentiel de calage de moteur qui pourrait affecter 600 000 camionnettes Ram HD équipées du moteur Diesel Cummins de 6,7 litres (turbo).

Au total, l’organisme a reçu 22 plaintes et 2 rapports concernant un calage subi ou une perte de puissance.

L’enquête porte sur les modèles 2500 et 3500 des années 2019 et 2020, ainsi que les versions encore plus robustes 4500 et 5500, destinées au monde commercial. Au cœur des analyses de la NHTSA se trouvent les pompes à carburant à haute pression, car des défaillances ont été identifiées à cet endroit et seraient la cause directe des plaintes. Dans la plupart des cas, le problème s’est produit à des vitesses supérieures à 40 km/h et surtout, les véhicules n’étaient pas en mesure de redémarrer par la suite.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Le dossier a été ouvert le 14 octobre dernier, mais ce n’est pas la première fois que les pompes à carburant des camions Diesel Ram font l’objet d’un examen. Ram a publié en juin 2020, à l’intention de ses concessionnaires, un bulletin de service technique visant à obtenir des informations sur les problèmes liés aux camions Ram à moteur Diesel des années 2018 à 2020. Le bulletin en question a fait l’objet de plusieurs révisions depuis. Selon la NHTSA, les réponses obtenues ont amené Ram à s’intéresser aux pompes à carburant. Le site Motor1, qui rapporte la nouvelle, a contacté la division de camions de Stellantis pour obtenir des informations supplémentaires sur la situation. Il a reçu cette déclaration officielle :

« Nous allons, comme toujours, coopérer pleinement avec l’enquête de la NHTSA, tout en poursuivant notre propre enquête pour soutenir nos clients. »

- Stellantis

Au moment d’écrire ces lignes, aucun accident n’a été rapporté en relation avec ce problème potentiel. Et, il faut le souligner, il n’est pas encore question d’un rappel, mais bien d’une enquête.

Cependant, puisque l’arrêt subit d’un moteur peut représenter un danger réel, la NHTSA s’y intéresse particulièrement, tout comme Ram d’ailleurs. Si le problème survient avec un modèle, c’est une chose, mais si ce dernier traîne une charge de 25 000 ou 30 000 livres, ça peut avoir des conséquences très fâcheuses.

Nous allons suivre cette situation de près.