Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pas d'Imperial, mais un plus grand nombre de 300 pour l'usine de Brampton

Pas d'Imperial, mais un plus grand nombre de 300 pour l'usine de Brampton

Par ,

L'abandon récent du projet de la Chrysler Imperial fait en sorte qu'il y aura un vide à combler à l'usine de Brampton (Ontario), qui assemble la 300 et d'autres modèles du Groupe. Cette berline était plus longue, plus large et plus haute que la 300 mais alimentée par le même moteur HEMI. Le constructeur a cité la consommation d'essence élevée de la voiture et les normes gouvernementales plus sévères en matière d'émissions pour justifier l'abandon de l'Imperial.


Les plans initiaux étaient de produire environ 40 000 unités par année, selon le président du syndicat des travailleurs canadiens de l'automobile, Buzz Hargrove.

Pour combler ce manque, le Groupe Chrysler déménagera la production de la future 300 et de ses consoeurs destinées à la vente outremer (incluant les modèles diesels non disponibles en Amérique du Nord) de l'usine Magna Steyr, en Autriche, jusqu'à Brampton.

Le transfert augmentera d'environ 30 000 unités la production de l'usine canadienne. Chrysler y accroîtra simultanément son investissement de 700 millions $ à 1,2 milliard $. Le tout est nécessaire en raison de la complexité inhérente à la production de modèles avec volant à droite.
photo:Chrysler