Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Los Angeles 2018 : Première mondiale de la Porsche 911 2020

Los Angeles, CA - Porsche a choisi le Salon international de l’Auto de Los Angeles pour la première mondiale de la Porsche 911 2020 (992). Pourquoi pas Francfort ou Genève, salons plus à proximité avec le siège social de Porsche à Stuttgart? Parce que, de un, l'Amérique du Nord représente un tiers de toutes les ventes du 911, et une grande partie de ces ventes sont réalisée ici même en Californie.

«Porsche est célèbre pour son design intemporel, et la nouvelle 911 le prouve à nouveau. Il y a des liens clairs avec l'original, mais en même temps, elle correspond à l'esprit du temps. "

- Oliver Blume, PDG de Porsche AG

Au cas où nous aurions oublié à quoi ressemblait l’ancienne 911, Porsche a présenté un exemple de chaque génération, y compris le plus ancien modèle 911 actuellement conservé dans la collection de Porsche, un coupé rouge datant de 1964.

Un peu de vieux, un peu de neuf
En termes de design, Porsche a veillé à ce que la nouvelle voiture suive cette formule « un peu de vieux, un peu de neuf » en augmentant la largeur de la voiture de 45 mm à l’avant, tout en garantissant un aspect compact et une mise en forme intelligente du panneau.

La caractéristique la plus remarquable de cette philosophie se trouve sur le capot, qui présente une paire de plis très subtils rappelant les éléments utilisés sur la 911 d’origine. Les roues - 21 pouces à l’arrière, 20 pouces à l’avant – s’avèrent également une version moderne des fameux alliages Fuchs qui ornent les 911 depuis des décennies.

Photo : D.Heyman

Globalement, bien que la voiture soit techniquement plus grosse qu’avant, je dois dire que personnellement, ce que dit Porsche sonne juste; en quelque sorte, cette voiture a l'air plus compacte et un peu plus classique que les années précédentes, des années au cours desquelles elle est devenue de plus en plus grosse.

C’est un exploit impressionnant de concevoir une nouvelle 911 d’allure classique, mais pas trop classique, en particulier lorsque la même conception de base a peu changé depuis plus de 50 ans. En effet, ce fait a incité le présentateur et pilote de course, Mark Webber, à demander au designer Michael Mauer : « Comment diable refonde-t-on une 911? »

Bonne question, et le designer Mauer était prêt avec sa réponse. « C’est vraiment l’un des emplois les plus difficiles que l’on puisse avoir dans l’industrie automobile », a-t-il déclaré. «Concevoir une icône – la plus grande icône, je dirais - de l’industrie automobile est un travail difficile, mais au vu de la voiture jusqu’à présent, je suis assez heureux.»

«Nous avons nettoyé les surfaces et rectifié les lignes», a expliqué Mauer. Tout cela, selon lui, dans le but de rendre la 911 à la fois plus musclée et plus compacte.

Photo : D.Heyman

L’intérieur
L'un des principaux changements à l'intérieur de la voiture est un nouveau système d'infodivertissement, doté d'un écran tactile de 10,9 pouces - partie intégrale d'un nouveau « Porsche Advanced Cockpit » - qui, espère-t-il, plaira aux jeunes consommateurs qui aiment les voitures connectées et rapides. Voilà pour les éléments neufs.

En ce qui concerne les éléments intérieurs plus classiques, il suffit de regarder le groupe de jauges. On retrouve l'alignement horizontal (jauges plus grandes au centre, jauges plus petites à l'extérieur), comme toujours, mais le tout est légèrement plus rétro grâce notamment au tachymètre principal qui évoque celui de la 911 originale.

Ce dernier est entouré de jauges numériques et peut sembler déplacé au début, mais il suffit de l'étudier un peu pour comprendre d’où veut en venir Porsche. Le tableau de bord, quant à lui, est plus vertical avec des lignes plus droites, tout comme les 911 d’antan.

Cependant, c’est là que l’hommage aux vieilles Porsche se termine, car la console centrale est recouverte en bonne partie de peinture noire piano moderne (je ne peux qu’imaginer l’accumulation de poussière et d’empreintes digitales). On retrouve également un sélecteur de vitesses trapu moins viril encore que celui en T sur la vieille Ferrari F355, par exemple. Celui dans la voiture d’exposition au salon est fini en aluminium noir très soigné, mais je suis sûr qu’il est possible de passer d’une finition argentée plus traditionnelle au besoin.

Les Porschephiles alertes noteront par ailleurs l'existence d'un véritable porte-gobelet monté en dessous du levier de vitesses, ce qui signifie que nous n'avons plus à supporter les soi-disant porte-gobelets maigres, laids et à peu près inutiles qui sortaient auparavant du tableau de bord, devant le passager avant.

Photo : D.Heyman

La technologie de divertissement à bord est une chose, mais de nos jours, même au niveau des voitures de sport de haut niveau, les gens veulent, doivent être en sécurité. Dans cette optique, Porsche a mis au point un système capable de détecter une chaussée mouillée sous les roues et d’ajuster les interventions de contrôle de la traction en fonction de la situation. C’est une bonne chose, et bien que la technologie soit disponible à la fois sur les modèles RWD 2S et AWD 4S, on imagine que c’est dans la 2S qu’on sentira vraiment la différence.

Plus de chevaux
Bien entendu, quand on parle d’une Porsche, on parle de vitesse. Les premiers modèles qui arriveront chez les concessionnaires à l’automne 2019 seront les Carrera 2S et 4S, développant tous deux 443 chevaux. Ceci représente une augmentation de 23 chevaux par rapport au modèle de l’année dernière et les place à égalité avec le modèle GTS de la dernière génération.

L'utilisation de l'aluminium pour tous les panneaux de carrosserie, à l'exception des pare-chocs avant et arrière, sert également à maximiser la vitesse. Avec l’ajout d’une nouvelle boîte de vitesses double embrayage PDK à 8 vitesses, Porsche revendique un sprint de 0 à 100 km / h en 3,5 secondes pour les 2S, 3,4 pour les 4S et 3,3 et 3,2 secondes, respectivement, lorsqu'il est équipé du Sport Chrono en option Forfait, à une vitesse maximale de 191 mph. Ce qui se rapproche du territoire habité par la 911 Turbo actuelle.

Ne craignez rien, les amoureux du manuel; une configuration appropriée à trois pédales arrivera juste après celle-ci, probablement lorsque Porsche publiera les modèles non-S des Carrera 4 et 2. La nouvelle technologie d'injection, quant à elle, permet de réduire les émissions et d'accroître l'économie de carburant. Selon Porsche, sa nouvelle 911 est 70% plus puissante que dans les années 80 et 30% plus économique.

À la fois musclé et compact, nouveau et classique, la 911 2020 porte peut-être plusieurs chapeaux, mais vous savez qu'elle le portera avec style et panache.

Retour à la page d'accueil

Photos :Dan Heyman
Photos du lancement de la Porsche 911 2020
Photos :Porsche
Photos de la Porsche 911 2020