Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le moteur de la nouvelle Mazda3 promet d’être révolutionnaire

La prochaine génération de la Mazda3 doit en principe faire ses débuts à la fin du mois de novembre dans le cadre des activités entourant la présentation du Salon de Los Angeles. Outre le fait que le modèle est grandement attendu et qu’il reposera sur la plus récente architecture SKYACTIV mise au point par Mazda, il sera aussi porteur d’une mécanique qui promet de faire jaser.

Cette dernière, elle prend le nom de SKYACTIV-X et, selon Mazda, elle va proposer l’économie de carburant d’un moteur diesel, mais avec le côté plus « propre » d’un moteur à essence. La chose sera possible grâce à une nouvelle approche appelée SPCCI pour Spark-Controlled Combustion Ignition. On pourrait résumer ça en vous parlant d’une mécanique dont le mode d’explosion est révolutionnaire.

Photo : Mazda

Voici comment Mazda explique le fonctionnement de cette technologie.

« Dans un moteur à essence, le mélange air-carburant est enflammé par une bougie qui produit une étincelle. Dans un moteur diesel, le mélange air-carburant est comprimé et s’enflamme sous le seul effet de la pression et de la chaleur. Ce moteur consomme plus d’air et moins de carburant et offre donc un meilleur rendement. Et si les moteurs diesel tendent à rejeter moins de CO2 que les moteurs à essence, ils émettent des particules susceptibles de polluer si elles ne sont pas piégées ou recyclées. Les diesels, qui sont souvent turbocompressés, délivrent davantage de couple, même à bas régime, tandis que les moteurs à essence développent plus de chevaux à haut régime. »

« SKYACTIV-X offre les avantages des moteurs diesel et à essence sans aucun des inconvénients. La technologie SPCCI fonctionne à l’essence ordinaire, mais comprime le mélange air-carburant à un taux beaucoup plus élevé, ce qui permet un mélange plus pauvre. SKYACTIV-X utilise une étincelle pour enflammer une petite quantité très dense du mélange air-carburant dans le cylindre. Cela entraîne une hausse de la température et de la pression si bien que le reste du mélange air-carburant s’enflamme (à la manière d’un diesel) et sa combustion est plus rapide et plus complète que dans les moteurs conventionnels. »

Prototype Mazda Kai
Photo : Mazda
Prototype Mazda Kai

Ça demeure technique, mais grosso modo, vous obtenez les avantages de la consommation du moteur Diesel… sans ses inconvénients. Un peu comme le turbo offre la puissance d’une cylindrée plus massive sans la consommation d’essence qui l’accompagne généralement.

Lors de tests effectués par des collègues américains sur des modèles équipés de cette mécanique, des cotes combinées de 40 milles au gallon ont été enregistrées, soit 5,9 litres aux 100 kilomètres.

Nous en apprendrons assurément plus lors des débuts de la Mazda3 à Los Angeles, et, subséquemment, lorsque nous aurons l’occasion d’en prendre le volant au moment de son lancement officiel sur le marché.

Consultez notre inventaire de Mazda3 d'occasion dans votre région du Canada.