Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Prototype BMW CLEVER : union entre l'homme et la machine

Prototype BMW CLEVER : union entre l'homme et la machine

Par ,

Communiqué de presse
Source: BMW

CLEVER (en français, intelligent) est un acronyme signifiant «Compact Low Emission Vehicle for Urban Transport» et réfère à un projet de recherche sur la production d’un véhicule compact à faibles émissions pour le transport urbain. Le tout a été lancé en 2002 par l’Université technique de Berlin avec la commandite de la Commission de l’Union européenne. Les autres écoles impliquées sont l’Université de Bath, en Angleterre, l’Institut français du pétrole ainsi que l’Université des ressources naturelles et des sciences appliquées de Vienne, en Autriche. Du côté de l’industrie, les partenaires sont Cooper-Avon Tyres Ltd., ARC Light Metal Competence Centre Ranshofen GmbH, TAKATA-PETRI AG et WEH GmbH. Le Groupe BMW a pris en charge la gestion technologique ainsi que la construction du châssis, de la carrosserie et de l’habitacle. Le design et les maquettes ont été conçus sous l’égide du Groupe BMW.


Le prototype CLEVER est un véhicule à trois roues alimenté par un moteur au gaz naturel qui émet une faible quantité de CO2. Plaçant les deux occupants un derrière l’autre, il adopte une silhouette très étroite, légère et aérodynamique, lui qui mesure environ 3 mètres de long, 1 mètre de large et 1,4 mètre de haut, pèse moins de 400 kilos et affronte le vent de face avec un plan d’à peine 1 mètre carré. CLEVER combine par surcroît le plaisir de rouler à moto et la sécurité accrue inhérente à la conduite automobile. Lesdits occupants prennent place à l’intérieur d’un châssis perfectionné de type «space frame» en aluminium qui s’accompagne d’une fonction d’inclinaison dans les virages (contrôlée par ordinateur) exactement comme en moto.

Le fait de renouer avec l’essence même du transport motorisé urbain a permis à BMW d’intégrer de nouvelles technologies et des solutions innovatrices. La fonction d’inclinaison, en particulier, est révolutionnaire: le monocylindre et la transmission CVT sont montés dans un sous-cadre auquel les deux roues arrière sont attachées (via des bras oscillants). Le lien avec le cadre principal avant est assuré par une goupille centrale et deux actionneurs hydrauliques. Selon la situation de conduite, ces éléments permettent une inclinaison du conducteur et du passager en virage allant jusqu’à un angle de 45 degrés. Les forces transversales sont ainsi neutralisées et la gestion du roulement s’effectue entièrement par ordinateur -- une première.

Les chercheurs en ingénierie ont trouvé une solution tout aussi singulière pour la direction avant, contrôlée par un bras oscillant en forme de «H». Afin de sauver de l’espace et de réduire le poids tout en assurant une bonne absorption de l’énergie en cas de collision, ils ont mis au point un nouveau type de colonne de direction permettant à l’essieu avant d’être fixé aux colliers des bras oscillants. Lorsque le conducteur tourne le volant (emprunté à la BMW Z4, soit dit en passant), une «transmission» de direction avec bras-levier de commande transmet automatiquement les ordres de direction. Ce système fait non seulement tourner la roue avant mais aussi incliner l’habitacle en virage dans un angle qui correspond à la vitesse du véhicule.

Un des objectifs premiers du CLEVER était d’émettre une faible quantité de CO2. Dès le départ, la cible a été établie à 60 grammes par 100 kilomètres. Les ingénieurs ont opté pour un monocylindre de 230 cc alimenté au gaz naturel qui développe 12,5 kW. Le prototype accélère de 0 à 60 km/h en sept secondes ou presque avant d’atteindre une vitesse de pointe d’environ 100 km/h. Les deux réservoirs contiennent chacun 1,7 kilogramme de gaz de pétrole liquéfié (GPL), ce qui donne une autonomie approximative de 200 kilomètres. Pour deux personnes, il en coûte un euro à chacune pour parcourir 100 kilomètres. Les réservoirs sont conçus de manière à être faciles à remplir dans n’importe quelle station-service ou encore à la maison.

Avec le BMW CLEVER, le respect de l’environnement n’a d’égal que le souci de protéger les occupants. À l’instar d’une voiture de F1, le cadre principal (pesant à peine plus de 60 kilos) forme une véritable cellule de survie, tandis que la roue avant et la direction sont déformables sur une longueur de 35 centimètres en cas d’impact. Grâce à des ceintures spéciales et à un coussin gonflable frontal de conception unique, ce véhicule expérimental répond aux normes de sécurité Euro NCAP en matière de résistance aux collisions pour les petites voitures. Même lors d’une collision à 56 km/h, la cellule de survie de ce trois-roues conserve toute son intégrité.




photo:BMW