Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Quand la devise canadienne devient un pétrodollar !

Quand la devise canadienne devient un pétrodollar !

Par ,

Lorsque j'ai écrit cette chronique, le litre d'essence ordinaire oscillait aux environs de 1,16 $. Au cours des dernières semaines, le prix du pétrole a littéralement suivi le cours de la devise canadienne et a atteint les 100 $ le baril. De toute évidence, le prix de l'essence ne baissera pas. Tout au plus connaîtra-t-il quelques soubresauts à la baisse ! Alors, autant se faire une idée tout de suite et prendre des mesures pour réduire notre consommation de carburant.

Mais comment faire pour réduire de façon substantielle la consommation de carburant sans changer de véhicule ? Il faut revoir ses habitudes de conduite et trouver des façons de réduire la consommation et les frais d'utilisation de son véhicule. Certains ont même réévalué la pertinence de partir en vacances au volant de leur véhicule et annulé les visites du temps des fêtes. Si ce type de pratique devient monnaie courante, il y aura des changements d'habitudes radicaux au cours des années à suivre. On regardera la télé à la maison plutôt que d'aller au cinéma. On passera plus de temps au téléphone que sur la route. Ça sent le scénario catastrophe, me direz-vous ! En effet, il y a peut-être moyen de prendre certaines mesures pour faire en sorte qu'un véhicule automobile consomme moins de carburant et, par le fait même, émette moins de gaz à effet de serre.

Entretenez votre véhicule !
Ça peut sembler simpliste, mais un entretien régulier et approprié de votre véhicule peut vous faire économiser de grosses quantités de carburant, jusqu'à 50 %. L'hiver approche très vite cette année; faites effectuer les bons réglages, assurez-vous que les filtres à essence et à air ainsi que les bougies sont en bon état. En faisant installer vos pneus d'hiver, faites donc vérifier la géométrie du véhicule; juste là, vous pouvez réaliser 10 % d'économies sur le carburant. Vérifiez régulièrement la pression d'air dans les pneus; un pneu sous-gonflé pourrait augmenter la consommation de votre véhicule de 6 %.

Un entretien préventif rigoureux permet de limiter les émanations polluantes de votre voiture.

Cessez de faire du transport de marchandises !
Combien de personnes transportent inutilement des objets dans le coffre de leur voiture ? On n'a qu'à penser aux sportifs qui laissent leur sac de hockey ou leur sac de golf, par exemple, dans le coffre de leur voiture. Et ce, sans compter les autres articles et objets de toutes sortes qu'on laisse traîner dans le véhicule. Rappelez-vous que chaque tranche de 100 kilos laissée dans le véhicule augmente la consommation de carburant de 0,5 litre aux 100 kilomètres.

De même, beaucoup de conducteurs utilisent un coffre de toit pour le transport des bagages. En vacances, ça va ! Mais quand les vacances sont finies, il est important de retirer ce type de coffre du toit de votre véhicule. Non seulement cet accessoire vient-il ajouter du poids à votre véhicule, mais il en diminue également le coefficient de traînée. Il en est de même des galeries de toit et des supports de vélos. Saviez-vous qu'un vélo sur le toit d'une voiture augmente la consommation de 3 litres aux 100 kilomètres ? Enfin, ne laissez jamais une remorque attachée inutilement à votre véhicule.

Utiliser le climatiseur ou rouler fenêtres ouvertes ?
En ville, à basse vitesse, il est plus économique de rouler fenêtres ouvertes. Toutefois, si vous ne pouvez pas supporter la chaleur, vous devrez climatiser et... consommer plus. Sur la route, il est plus avantageux de rouler fenêtres fermées. En effet, la résistance à l'air qui s'engouffre dans le véhicule augmente de façon sensible sa consommation de carburant. À ce moment-là, il devient plus avantageux d'utiliser le climatiseur... s'il fait chaud, évidemment.