Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Québec 2014 : Première mondiale du Tomahawk, version électrique!

Québec 2014 : Première mondiale du Tomahawk, version électrique!

Par ,

Dubuc Super Light Car (SLC), basée à Québec, a dévoilé ce matin sa voiture à assembler Tomahawk en version électrique au Salon de l'auto de Québec 2014 – moins de 2 mois après des débuts fracassants à Montréal.

Bien qu'il s'agissait d'un prototype, le président de la compagnie, Mario Dubuc, qui se décrit comme un rêveur, était visiblement ému et fier d'en arriver à ce moment. Dès le démarrage du projet Tomahawk il y a 8 ans, un modèle électrique figurait dans ses plans.

Pour concrétiser son rêve, Dubuc a trouvé 2 partenaires de renom : la firme Gentec, également située à Québec, se chargera de fournir le groupe motopropulseur électrique (incluant la batterie montée à l'arrière), tandis que l'Université de Sherbrooke s'occupera des systèmes de contrôle. Ceci en fait donc une voiture à assembler 100 % électrique et 100 % québécoise.

Tomahawk EV
Photo: Guillaume Rivard

Si la Tomahawk à essence représente un investissement total d'environ 30 000 $, Mario Dubuc affirme que les acheteurs de la Tomahawk électrique devront débourser le double, soit entre 60 000 $ et 70 000 $.

Toutefois, la beauté de cette voiture sport biplace, c'est son châssis monocoque tout en aluminium jumelé à une carrosserie en polymère très légère, qui contribue à créer un ratio poids/puissance exceptionnel. De plus, l'assemblage s’effectue 8 fois plus rapidement que les modèles conventionnels (environ 250 heures au lieu de 2 000 heures en moyenne).

La production débutera dans quelques mois en vue de livrer les premières Tomahawk électriques dès 2015.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, qui a participé au dévoilement, en a profité pour annoncer un investissement de 200 000 $ pour 18 nouvelles bornes de recharge sur le territoire de la ville.


Gallerie de l'article