Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Qu'est-ce qu'un PZEV?

Qu'est-ce qu'un PZEV?

Par ,

L'industrie automobile adore les abréviations, mais les consommateurs ont souvent de la difficulté à s'y retrouver et à comprendre ce qu'elles signifient. L'une des plus récentes à intégrer le jargon interpelle directement ceux qui ont à coeur la qualité de l'air que nous respirons. Il s'agit de «PZEV» (Partial Zero Emissions Vehicle ou véhicule à émissions quasi nulles).

Selon l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA), un PZEV est l'un des véhicules à moteur à essence les moins polluants qui existent dans le monde d'après les calculs d'émissions de carbone, d'oxydes d'azote et d'autres particules formant les gaz à effet de serre.

La désignation PZEV se trouve une coche au-dessus de LEV (Low Emissions Vehicles ou véhicule à émissions faibles), ULEV (Ultra Low Emissions Vehicles ou véhicule à émissions ultra faibles) et SULEV (Super Ultra Low Emissions Vehicles ou véhicule à émissions super ultra faibles). Seules les normes Bin 1 et ZEV (Zero Emissions Vehicles ou véhicule à émissions nulles, comme les voitures électriques et les scooters) sont supérieures.


Subaru propose des versions PZEV de certains de ses modèles. C'est le cas de la Legacy (berline et familiale) et de la Outback. La certification SmartWay de l'EPA s'applique également à ces véhicules, qui sont reconnus parmi les plus verts sur le marché.

Qu'est-ce qui caractérise un modèle PZEV? Essentiellement, quatre modifications ont dû être apportées au moteur «boxer» de 2,5 litres de Subaru. Tout d'abord, un système d'admission d'air spécial à double filtre neutralise les vapeurs d'essence non brûlée lors du processus de combustion. Au lieu de se frayer un chemin dans l'atmosphère, ces résidus de carburant sont absorbés par une boîte au charbon.

D'autre part, des injecteurs à contrôle plus précis sont installés. Ils se referment plus hermétiquement, ce qui aide à prévenir davantage les fuites d'essence.

Les deux autres modifications visent à réduire les émissions de particules nocives dans le système d'échappement à l'aide d'un catalyseur plus puissant. Le design de ce dernier est optimisé, tandis que son grillage est encore plus fin. Il est en outre enduit d'un métal spécial qui provoque une réaction chimique en entrant en contact avec les particules d'échappement. Comme la surface de neutralisation du catalyseur est deux fois plus efficace, le niveau d'émissions est considérablement réduit.

Pour que la réaction chimique se produise, il faut que le catalyseur soit chaud, ce qui nous amène à la dernière modification -- l'ordinateur qui contrôle le moteur est reprogrammé afin que ce dernier soit très chaud au démarrage, ce qui accélère le réchauffement et l'action du catalyseur.

Au total, le fonctionnement d'un véhicule PZEV est 90 % plus propre que la moyenne des véhicules neufs. En fait, le processus de combustion est si complet que les émissions produites peuvent être plus pures que l'air extérieur dans certaines grandes villes.

«Nous sommes heureux d'offrir aux Canadiens la chance d'acheter des véhicules qui les aideront à réduire leur impact sur l'environnement, et ce, sans compromettre le plaisir, la liberté, la confiance et le contrôle que procurent la Legacy et la Outback», affirme Katsuhiro Yokoyama, président et chef de la direction de Subaru Canada Inc.

Les modèles Subaru PZEV sont déjà en vente au pays.
photo:Olivier Delorme