Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: 'Crazy Leo' va courir sur l'asphalte en Allemagne

Rallye: 'Crazy Leo' va courir sur l'asphalte en Allemagne

Par ,

Pilote canadien de rallyes, 'Crazy Leo' Urlichich fera face à nouveau défi ce week-end alors qu’il va courir pour la première fois sur l’asphalte dans une épreuve du WRC.

Leo est cette année le seul Canadien à participer au Championnat du monde des rallyes de la FIA et il dispute le Trophée Drive DMACK Fiesta.

Il se prépare à participer au ADAC Rally Deutschland ce week-end aux commandes de sa Ford Fiesta R2 préparée par M-Sport.

« Je n’ai jamais couru en Allemagne, et jamais sur les routes asphaltées. Toutefois, j’ai toujours aimé les conditions de grip élevées. J’ai donc très hâte de découvrir ces routes ! » de confier Leo Urlichich à Auto123.com.

« Je ferai équipe avec un quatrième coéquipier depuis le début de la saison. J’espère que nous serons capables de terminer l’épreuve », d’ajouter Leo.

'Crazy Leo' Urlichich at Rally de Portugal.
'Crazy Leo' Urlichich at Rally de Portugal. (Photo: 'Crazy Leo' Facebook)

« J’ai effectué une journée d’essais sur l’asphalte en Belgique. Je dois avouer que j’ai a-do-ré ! L’un de mes plus gros défis cette saison fut de passer du pilotage d’une voiture à traction intégrale à celle d’une traction avant. Mais sur l’asphalte, la différence est moins notable, car la voiture est beaucoup mieux plantée au sol », de poursuivre Leo.

« Je figure au dernier rang du classement DMACK, mais ce n’est pas entièrement de ma faute. J’ai été pourchassé par une malchance bizarre. Mon premier coéquipier a dû arrêter de voyager. Puis, une blessure au second m’a forcé à abandonner en Pologne, tandis qu’une autre blessure, survenu à mon troisième coéquipier, m’a empêché de prendre le départ en Finlande.


« Incroyable ! Je suis toutefois content et satisfait de ne avoir commis aucune grosse erreur de pilotage jusqu’ici. Je n’ai rien perdu de ma passion en dépit des déceptions et des frustrations », de nous confier Leo.

« Je tiens à remercier M-Sport pour leur compréhension et leur soutien. Je remercie aussi mes commanditaires, et particulièrement Can-Jam Motorsports et CSCS, qui continuent à m’appuyer », de terminer ‘Crazy Leo’.