Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Débuts en Championnat du monde pour 'Crazy Leo' Urlichich

Rallye: Débuts en Championnat du monde pour 'Crazy Leo' Urlichich

Par ,

Le pilote canadien « Crazy Leo » Urlichich effectuera ce week-end ses grands débuts en Championnat du monde des rallyes WRC à l’occasion du rallye du Portugal.

Urlichich est l’un des douze pilotes à prendre part au Drive DMACK Fiesta Trophy, une nouvelle compétition qui démarre cette saison et qui rassemble 24 pilotes et copilotes de 10 pays différents qui s’affrontent au volant de Ford Fiesta R2 identiques.

'Crazy Leo' with his new Fiesta
'Crazy Leo' adore sa nouvelle Fiesta. (Photo: Facebook Crazy Leo)

Présentée en partenariat avec DMACK, fournisseur de pneumatiques du WRC, la série se disputera sur cinq manches européennes du championnat du monde et a été lancée pour offrir à des pilotes l’opportunité de disputer des rallyes sur la scène internationale de façon abordable.

Le trophée s’ouvre cependant sur l’une des épreuves sur terre les plus exigeantes du calendrier, au Portugal.

Les conditions rencontrées au Portugal au début du printemps sont souvent difficiles. Ces dernières années, des pluies torrentielles ont transformé les routes en véritables bourbiers glissants, avec des voitures luttant simplement pour rester en piste.

Drive DMACK Fiesta Trophy, Class of 2014
Les compétiteurs du Drive DMACK Fiesta Trophy (Photo: DMACK)

« Ce fut une période très occupée depuis l’annonce en février de notre sélection pour la série, a déclaré Urlichich, Russe de naissance, qui a l’habitude de piloter une Subaru Impreza WRC STI à quatre roues motrices en Championnat canadien des rallyes.

« Le Portugal sera mon premier rallye en Championnat du monde WRC de la FIA et je n’avais jamais piloté une voiture à traction avant le début de cette année. Nous avons effectué un stage de formation au Team O’Neil Rally School au New Hampshire et enchaîné par une séance d’essai en Espagne. Il sera difficile d’être au point au niveau des notes, et je dois aussi me souvenir que j’ai besoin d’acquérir de l’expérience dans les spéciales du WRC pour devenir plus rapide », a-t-il ajouté.