Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye CRC: Mathieu, Antoine et Laurence-Fanny L'Estage en piste à la Baie

Rallye CRC: Mathieu, Antoine et Laurence-Fanny L'Estage en piste à la Baie

Par ,

Source: Service de presse Rallye

Mathieu L'Estage et son copilote Yannick Napert seront de la grille de départ des 52 voitures inscrites au Rallye de la Baie des Chaleurs, troisième épreuve du Championnat canadien de rallye, qui sera disputé le week-end prochain à New-Richmond, dans la Péninsule gaspésienne.

En plus d'Antoine, le champion canadien défendant, un troisième membre de la famille, Laurence-Fanny L'Estage, reprendra du service et agira comme copilote de Joël Levac.

En effet, la jeune soeur d'Antoine et Mathieu sera de la partie avec le vétéran Joël Levac sur une Subaru WRX de classe ouverte.

« Nous avions décidé de faire le Black Bear en Ontario, précise Mathieu, parce que nous voulions évoluer sur terre battue avant de nous retrouver à la Baie. Malheureusement, nous avons connu des ennuis avec le moteur vers la fin mais c'est peut-être une bonne nouvelle. »

« Le bris aurait pu se produire lors de la Baie et nous aurions abandonné une épreuve dans laquelle nous mettons beaucoup d'espoir. Nous aurons donc droit à une mécanique toute fraîche dans l'EVO 6 », a conclu le pilote.

La compétition sera tellement vive à la Baie cette année que l'équipage place ses objectifs raisonnables : « un Top 5 serait très satisfaisant pour nous », poursuit Yannick Napert.

« Il y a une brochette d'équipes canadiennes et américaines de fort calibre et nous devrions partir vers le 15e rang. Il faudra donc user de patience le vendredi soir avant de rouler plus à fond le samedi. »

La première épreuve de classement à la Baie se déroulera vendredi soir à 18h00 et la première étape prendra fin vers 23h30.

Le lendemain, la seconde étape débutera dès 9h00 pour prendre fin vers 18h00.

« C'est une épreuve remplie d'imprévus, termine Mathieu, en plus des 17 épreuves de classement - presque 200 km de vitesse - et de la fatigue qui s'accumule autant pour les équipages et les voitures que l'équipe d'assistance. C'est ce qui fait que la Baie est une épreuve hors de l'ordinaire : la terminer est déjà satisfaisant et prendre place dans le Top 5 serait extraordinaire.»