Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Ogier s'impose en Grande-Bretagne

Rallye: Ogier s'impose en Grande-Bretagne

Par ,

Sébastien Ogier a conclu une exceptionnelle 1re saison en WRC avec Volkswagen avec une victoire lors de la dernière manche du championnat, le rallye de Grande-Bretagne.

Il s’agit de la 9e victoire de la saison pour le Français au volant de sa Volkswagen Polo R, après s’être assuré le titre de champion du monde dès le mois d’octobre lors du rallye de France.

Ogier a pris la tête au Pays de Galles lors de la spéciale d’ouverture du jeudi, et a ensuite contrôlé parfaitement son rythme, gérant la pression de son équipier Jari-Matti Latvala, double vainqueur de cette épreuve dans les forêts humides du Pays de Galles.

Sébastien Ogier se réjouissait de s’imposer en Grande-Bretagne, lui qui ne comptait pour meilleur résultat dans l’épreuve qu’une 11e place en 2011.

Julien Ingrassia, Sébastien Ogier, Wales Rally GB
Julien Ingrassia, Sébastien Ogier (VW Motorsport)

Latvala a terminé 2e, 21,8 secondes derrière Ogier, au volant de la 2e Polo R officielle. Le Finlandais a connu des hauts et des bas dans ce rallye, alternant sans cesse avec un rythme élevé puis une baisse de confiance au volant. Latvala avait bien démarré la dernière journée, revenant à 19,5 secondes d’Ogier après les 2 premières spéciales.

Mais il perdait 6 secondes en calant dans l’ES19, ce qui mettait un terme à sa remontée.

Thierry Neuville (Ford) complète le podium, à 1mn02.7 secondes du premier, concluant lui aussi une remarquable saison chez Ford M-Sport avant d’aller chez Hyundai, et terminant à la 2e place du championnat.

La 4e place revient au Norvégien Mads Ostberg (Ford), 27,7 secondes derrière Neuville, après un duel serré avec son compatriote Andreas Mikkelsen (Volkswagen). Ostberg prenait l’avantage lorsque Mikkelsen partait en tête-à-queue dans la spéciale d’ouverture du dimanche, et se mettait définitivement hors d’atteinte du pilote Volkswagen lorsque ce dernier commettait la même erreur 2 spéciales plus tard.

Martin Prokop décroche la 6e place au volant de sa Ford Fiesta RS, à plus de 5 minutes de Mikkelsen, alors que Dani Sordo, l’unique rescapé des pilotes Citroën après les sorties de route de Mikko Hirvonen et Robert Kubica, accrochait la 7e place après avoir démarré l’épreuve avec une pénalité de 5 minutes.

Les 3 premiers du classement WRC2, Elfynn Evans, Jari Ketomaa et Mark Higgins, complètent le top 10.