Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rallye: Patrick Richard raconte sa saison mouvementée qui lui a procuré son 4e titre

Rallye: Patrick Richard raconte sa saison mouvementée qui lui a procuré son 4e titre

Par ,

À moins de deux semaines du début de la saison du Championnat canadien des rallyes, Auto123.com a discuté avec Patrick Richard, quatre fois champion canadien des rallyes. Richard pilote pour Subaru Canada et est le chef de l'entreprise Rocket Rally, une compagnie qui prépare des bolides de rallyes et située à Squamish en Columbie-Britannique.


Richard, natif de Sherbrooke dans les Cantons de l'Est, raconte sa saison 2009, remplie d'imprévus et de rebondissements.

" Ça a été une saison vraiment ardue, faite de hauts et de bas, " de dire le pilote d'une Subaru Impreza STI.

" La saison 2009 a commencé au Perce-Neige à Maniwaki. Nous avons livré une superbe bataille à Frank Sprongl, six fois champion canadien des rallyes. Il n'y avait qu'une minute qui nous séparait quand j'ai un peu trop coupé un banc de neige dans un virage. Le radiateur s'est bouché de neige et le moteur a éventuellement cédé. Puisque le championnat canadien ne compte que six épreuves, nous savions que nous venions de perdre beaucoup de points au classement.

Après, nous étions dans l'Ouest pour le Rocky Mountain. Cette fois, nous nous sommes battus férocement contre Antoine L'Estage qui pilote une Mitsubishi. Nous avons remporté la victoire, ce qui nous a fait moralement du bien.

Le championnat revenait ensuite dans l'Est pour le Rallye Baie-des-Chaleurs. Ça a encore été une énorme bataille contre L'Estage. Au final, nous l'avons battu et les choses étaient finalement encourageantes.

C'était ensuite le Rallye Défi tenu à Ste-Agathe. La boîte de vitesses a malheureusement cassé et Antoine (L'Estage) a décroché la victoire.

Au classement, les choses se corsaient réellement. La seule façon qui me permettait de décrocher encore le titre était de gagner les deux dernières manches. Pas facile!

De retour dans l'Ouest, au Pacific Forest Rally, nous avons remporté la victoire tandis que L'Estage se classait second.

Tout allait donc se jouer au Tall Pines en Ontario. Mathématiquement, pour remporter le titre, il fallait que je gagne tandis que L'Estage termine 3e ou pire. Nous avons donc demandé à Frank Sprongl de conduire une autre Subaru. Ainsi, il pouvait peut-être terminer entre L'Estage et moi, et aider Subaru à décrocher le titre des constructeurs.